Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Lettre à l’amour

Cher amour….

Je crois que toi et moi, on se connait depuis toujours et pourtant j’ai l’impression de si peu te comprendre à la fois, parfois j’ai l’impression que tu es un parfait étranger. Et pourtant tu m’as secoué le coeur plusieurs fois, tu m’as fait terriblement mal aussi car c’est ce que j’ai fait de toi qui m’a fait souffrir.

Lire la suite « Lettre à l’amour »
En bref

En bref #194

Crédit Photo

Vous savez à quel point j’aime ces petits billets dans la catégorie « en bref », ceux où je peux parler de tas de choses sans cloisonner mon billet dans un seul sujet. J’espère que vous allez bien… With love… ❤️

Lire la suite « En bref #194 »
Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Il n’est jamais trop tard…

Il n’est jamais trop tard pour faire la paix avec soi même, pour faire impasse des médisances de certaines personnes, pour assumer pleinement ses choix de vie, de comprendre qu’on a pas forcément besoin d’aimer sa famille, de se pardonner d’avoir été trop bon(ne) trop con(ne), de ne plus accepter l’inacceptable, d’être soi, d’être heureux (heureuse), d’être serein(e), de rappeler un(e) ami(e) perdu(e) de vue depuis des années, d’être amoureux(se).

Lire la suite « Il n’est jamais trop tard… »
Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Celle que je suis…

Celle que je suis n’est pas définie par la longueur de mes jambes (oui ce sont les miennes et pour ceux que ça dérange, passez votre chemin, on voit moins ici que sur une plage ou même dans la rue et je n’ai pas à avoir honte de mes jambes)… Celle que je suis, peu la connaisse car je me tais beaucoup sur ce qu’il se passe dans ma vie, ce qu’il m’est arrivé par le passé. Je parle bien sur de mon accident mais rien de plus, je ne parle pas ou peu de mon enfance et adolescence ou début de ma vie d’adulte. Je ne pose pas de choses trop trop trop personnelles ici, car ça m’appartient, si quelqu’un le sait c’est que je lui ai dit car j’ai eu énormément confiance en elle (cette personne) pour pouvoir lui dire certaines choses de ma vie. Vous qui parfois me voyer partir des réseaux sociaux, c’est tout simplement car un moment donné, j’ai encaissé plus de souffrance que je peux supporter à cet instant là. Alors plutôt que de m’énerver encore et encore je préfère aller ruminer dans mon coin, ma souffrance dans ces cas là, je la garde pour moi, elle me pourrie la tête, le coeur, le corps, mon hypersensibilité n’a pas que du bon dans ces moments là, loin de là… C’est un tsunami en pleine figure que je me reçois.

Lire la suite « Celle que je suis… »
Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Tu sais ce n’est pas contagieux…

Ce soir, j’ai envie d’écrire ce mot à tous ces gens qui se sont éloignés de moi, de nous car je n’ai pas de fric pour me payer de belles vacances ou de belles fringues, que j’ai un stress post traumatique (et honnêtement la psy me dit mais comment vous êtes encore debout?), que je passe du temps avec mon fils plutôt que d’aller manger au restaurant (oui je n’ai pas d’argent pour aller au restaurant souvent et de plus oui mon fils a besoin de moi), depuis l’hospitalisation de mon fils il y a 9 ans de la découverte de sa maladie auto-immune plus de ces problèmes DYS et plus récemment encore depuis la découverte de son autisme. Tout ça je vous jure ça ne s’attrape pas. Non aujourd’hui je n’ai plus envie de trouver des excuses à ceux qui se sont barrés sans rien dire, non je n’ai plus envie de pardonner les réflexions blessantes sur le fait que je ne parte pas en vacances, que je sois toujours plus ou moins habillée de la même façon, que je ne vienne pas au restaurant plus bar plus plus plus, que je passe du temps avec mon fils à l’aider plutôt que de prendre du temps pour moi, que j’aide ma mère ou que sais-je encore. Oui ça fait mal les réflexions, ça fait mal de voir les gens se détourner de moi, de nous comme les gens qui disent faut faire ça, ou ça, sans savoir ce que je vis, ce que nous vivons, sans se mettre une seconde à ma place de maman solo à 100% (c’est à dire que j’ai mes enfants 365 jours de l’année), les réflexions ne sont pas de la bienveillance, mais du mépris.

Lire la suite « Tu sais ce n’est pas contagieux… »
En bref, Non classé

En bref #193

  • Dimanche un peu maussade, de par le temps et mon humeur. Alors j’ai rangé ma chambre, fait du tri, jeté tout un tas de choses. J’ai aussi de nouveau enlevé Facebook, Messenger et Twitter de mon téléphone et je pense que c’est la bonne chose à faire tellement tout me parait pourri. Je veux m’entourer de beau, de belles personnes, de douceur, de tendresse et d’amour c’est absolument tout ce dont j’ai besoin en ce moment.
  • Hier en allant à la boulangerie j’ai vu ce magnifique chat en photo en début de billet. Quand je vois la violence des humains je sais pourquoi j’aime tant les animaux, ils sont là présents quand ça ne va pas, ne te font pas suer la plupart du temps, je crois que j’aurais dû être un chat. Ce chat a été adopté dans un refuge il y a déjà quelques temps et à chaque fois que j’y vais mon regard le cherche de partout. Hier par chance j’avais mon appareil photo, alors je l’ai mitraillé….
  • Loin des réseaux sociaux (enfin Facebook et Twitter et de la violence qui en dégouline) je vais pouvoir me consacrer à nouveau à de la lecture, de jolies séries et films, je vais essayer de faire un peu de photo mais j’ai l’impression d’être perdu avec les réglages… Je n’aime pas commencer quelque chose et interrompre car je ne vais pas bien et que je me retrouve seule pour tout comprendre seule, je me sens perdue depuis hier, complètement perdue avec mon appareil entre les mains… Et pourtant j’ai envie de faire un autre compte instagram, juste en noir et blanc. Bref on verra…. Chaque chose en son temps, je dois juste me reprendre en main et arrêter de pleurer comme une gamine depuis hier. Je déteste quand mes émotions prennent le dessus, que je n’arrive plus à voir clair.
  • Sinon comme à mon habitude quand c’est pas la fête dans ma tête j’écoute quoi??? De la musique italienne….. Oui je retourne à mes racines, toujours, c’est mon moyen à moi de reprendre pied….