3 ans plus tard…

coeur pavés chaussures phenomene de maud.jpeg

Je me souviens exactement ce que je faisais il y a 3 ans, c’était un vendredi soir, je naviguais sur le net, en écoutant de la musique. C’était un vendredi soir, les enfants étaient encore debout, J’ai vu l’effroyable sur twitter…. Mon chéri de l’époque devait venir plus tard, il était chez son cousin… Il m’a appelé à un moment pour me dire qu’il viendrait un peu plus tard, je lui ai dit tu as vu ce qu’il se passe à Paris? Il m’a répondu que non je lui ai dit de regarder à la télé et là lui aussi a vu l’horreur. Lire la suite

La fin du voyage…

ee383f8df9208bda017413241b1bcaca
(source photo)

J’ai regardé l’hommage populaire pour Johnny. Punaise que c’était beau. Oui C’était beau, émouvant, touchant, si people et si intime à la fois. Johnny a réussi à réunir environ 1 million de personnes devant l’église de la Madeleine. Et combien étions nous devant notre écran? Johnny a emmené des milliers de personne auprès de lui, dans le choeur de l’église et nous nous le gardons dans notre coeur. Je suis pas un fan, de toutes façons le fanatisme quelque soit l’ordre je n’arrive pas à le comprendre, mais (car il y a toujours un mais, surtout avec moi),  j’ai trouvé ça tellement chouette cet hommage de notre nation à ce chanteur. Johnny quoi qu’on en pense a marqué les esprits de plusieurs générations, il était là connu depuis 60 ans environ, aimé, idolâtré, parfois critiqué, moqué mais ce qui est sur c’est qu’il ne marquait, d’une façon ou d’une autre, en bien ou en mal. Lire la suite

Balance ton porc

porc
(crédit photo)

Suite à l’affaire Weinstein, il y a eu des langues qui se délient. Tout d’abord dans le monde du cinéma, puis un peu de partout. Et puis grâce à la journaliste Sandra Muller, il y a eu le #balancetonporc. Et là toutes les nanas racontent des choses plus ou moins graves, non je ne peux pas dire ça, pas parler de gravité dans ces cas là, même si pénalement il y a une différence entre un sifflement dans la rue, et un viol.  Les actes des porcs sont graves car un jour c’est un sifflement, un autre jour c’est se serrer pour sentir son sexe durcir contre le corps d’une femme, un autre jour ce sera un main entre les cuisses, et un jour un viol? Lire la suite

Aimons-nous vivants

coeur.jpg
( source photo )

Hier soir, lorsque j’ai fini d’écrire mon billet sur les rituels du soir je suis allée faire un petit tour sur Twitter. Et là, consternation, horreur, le terrorisme a encore touché. alors oui on critiquera que j’écris car ça touche un pays proche de nous, sauf que je décrie tout autant quand ça touche des pays en conflit depuis des années, des pays lointains.

Des gosses étaient partis voir leur idole à un concert, et n’en sont jamais revenus. En effet un mec juste un peu plus vieux qu’eux s’est fait « sauter » au milieu de la foule faisant au moins 22 morts et 59 blessés d’après un dernier bilan. Lire la suite

23 avril 2017: je ne vis pas chez les Bisounours et pourtant…

vélo
( crédit photo leGraphistographe mon frère  )

Oh je t’arrête tout de suite si tu penses lire un billet politique sur mon blog. Non je ne vais pas parler du résultat des élections et l’envie de vomir que j’ai non pas aux résultats car je m’y attendais tellement mais des propos tenus par les gens. Mais là encore une fois n’est pas sujet de mon billet, même si j’ai envie de dire des tas de choses.

Hier j’ai invité mon ami Gil à manger, des mois que nous nous étions pas vus, alors quand il m’a dit qu’il venait à Lyon, c’était comme une évidence de l’inviter à manger à la maison. Gil est arrivé comme à son habitude en fauteuil roulant électrique (Gil n’a ni bras ni jambes et c’est le mec qui a le plus d’humour au monde et qui a un coeur énorme comme je n’ai jamais vu). On mange avec mon dernier, mon frère aussi est présent. Vers 16H45 on se dit au revoir et il est raccompagné par mon frère et mon fils en bas de l’immeuble. Lire la suite

L’amour et encore de l’amour 


Hier j’avais fait une liste d’articles à venir, j’avais une belle liste d’articles assez légers que je voulais publier ici. Mais ce « programme » est changé. Je n’arrive pas à m’enlever les images vues sur les réseaux sociaux depuis hier soir. J’ai envie de vomir tellement les images font mal, les larmes coulent sans arrêt. Oui nous avons des images horribles là sous nos yeux, des images de  sur cette jolie promenade des anglais. Ce matin j’ai expliqué à mon fils ce qu’il s’est passé après l’avoir vu dormir paisiblement tout contre moi, tout la nuit. Ces gens enlèvent la vie, mais aussi enlèvent l’innocence de nos enfants.  Lire la suite