(Ré) Apprivoiser la solitude

IMG_3241
(Barcelone décembre 2013)

Je suis cette nana qui a toujours adoré être seule, ne pas dépendre de qui que ce soit, ne pas faire les choses comme tout le monde au final. Des demandes en mariage refusées, la peur de l’engagement sans doute,  mais aussi ne pas me vouloir liée à quelqu’un, puis faut dire que j’ai trop aimé être seule,  alors quand je me suis retrouvée seule avec un enfant, puis 2, puis 3, j’ai pris ça comme un chemin de vie, ma route tracée sans doute pour moi la solitaire. Je me suis dit ça doit être comme ça ta vie, seule… Mais au final je n’étais pas vraiment seule, j’avais des enfants mais je fais bien le constat que les amis, je m’en suis éloignée de plus en plus pour multiples raisons dont la façon de voir les choses différemment. Poursuivre la lecture « (Ré) Apprivoiser la solitude »

Mes 10 envies qui sortent de l’ordinaire…

balloons-892806_960_720.jpgJ’ai beaucoup aimé l’article de ma copine Virginie et j’avais envie de me lancer un peu dans ce même genre de billet, car mes listes d’envies, j’en fais souvent pour des trucs qui sont en somme banals mais là j’ai ces envies qui sortent de l’ordinaire, des choses moins courantes que sur mes listes habituelles, des choses je vais pas dire extraordinaires ou originales mais on va dire qu’elles sont un peu moins facilement réalisables que celles de d’habitude, j’espère un jour les réaliser… Poursuivre la lecture « Mes 10 envies qui sortent de l’ordinaire… »

Moi la femme « trop »…

switzerland-4290226_960_720.jpgVous le savez je suis une hyper sensible, donc déjà pour la plupart des gens je suis quelqu’un de trop sensible. Ce qui va avec mon hyper sensibilité c’est que je ressens trop les choses comme si c’était un peu prémonitoire, je regarde tout autour de moi jusqu’à remarquer le moindre petit détail, j’entends les bruits, mes émotions sont souvent 1000 fois plus fortes que les gens lambdas, je sens de loin les odeurs, je suis émotive, mes émotions font souvent le grand huit… Oui mais il n’y a pas que ça…

Poursuivre la lecture « Moi la femme « trop »… »

J’ai testé « urgences ostéopathes » à Lyon

osteopathy-1207800_960_720.jpg (crédit photo Pixabay)

Vendredi soir j’ai dû faire un faux mouvement (c’est ce que je pensais) et voilà que dans la nuit de vendredi à samedi je passe une nuit proche de l’enfer tellement la douleur est intense. Samedi à 6h du matin, j’envoie un sms à mon ostéo (qui est un ami) et qui me dit qu’il est en déplacement qu’il sera lundi après-midi au cabinet. Du coup je cherche une solution autre car je ne peux pas rester avec cette douleur, ma mère m’appelle à son réveil et je lui explique mon cas, elle me dit qu’il y a des ostéopathes qui se déplacent à domicile et me dit de chercher sur le net. C’est ce que je fais, j’appelle le numéro indiqué (vous cherchez urgences ostéopathes plus votre ville et vous verrez que ça se développe un peu partout dans les grandes villes et leurs alentours) et là une personne me répond,  me demande ce que j’ai et me propose un rendez-vous pour 11h du matin et me donne le nom et le numéro de l’ostéopathe de garde afin que je lui donne mes coordonnées etc… J’appelle l’ostéo de garde je lui donne des infos me concernant, me confirme arriver entre 11h et 11h30. Poursuivre la lecture « J’ai testé « urgences ostéopathes » à Lyon »

Écriture…

agenda trousse stylas planner.JPG

J’ai souvent parlé de ma passion d’écrire ici (donc tout ce qui est « public ») et tout ce que j’écris ailleurs qui reste du domaine privé. J’adore écrire, je ne pensais pas aimer autant écrire, je ne pensais pas que j’écrivais autant depuis toutes ces années, on va dire que les 95% de mes écrits sont personnels, j’ai trouvé ce moyen pour vider ce que j’ai sur le coeur, comme il y des gens qui peignent, qui font de la musique. Moi mon truc c’est l’écriture, c’est ainsi et depuis toute petite. Chez moi on ne parlait pas trop, les états d’âme il fallait les laisser au placard alors j’ai appris à vider le trop plein en écrivant dès que j’ai su écrire. Poursuivre la lecture « Écriture… »

Mon hypersensibilité ce mal et ce bien à la fois.

autoportrait phenomene de maud.jpeg

Ceci est un billet perso, nous sommes dimanche j’écris un billet qui sera publié dans la semaine à venir… J’avais dit que j’en ferais moins mais  de temps en temps quand même… Je ne le cache pas, j’ai toujours été quelqu’un de sensible, bien plus sensible que les autres membres de la fratrie. La séparation avec mes parents étaient douloureuses, les plaisanteries de mes frères genre on t’a trouvé dans une poubelle me faisaient mal à un point même si je savais que c’était pas vrai, je me sentais bien souvent différente des autres. Mais j’ai toujours bataillé dur pour avancer, j’ai toujours voulu me préserver un minimum alors je me suis forgée une carapace et c’est ce qui m’a toujours permis d’avancer dans la vie, quoi qu’il se passait même si ce n’était jamais évident. Je gardais beaucoup pour moi, je faisais la dure devant les gens et avec mon mètre 80 depuis l’adolescence c’était plutôt facile à vrai dire, une carapace que je n’avais pas conscience d’avoir créée. Beaucoup de gens me disent inabordable, que j’impressionne. Et pourtant j’ai l’impression d’être tout l’inverse de cela. J’ai l’impression d’être une crème de chez crème, d’être hyper accessible mais non, des gens qui me connaissent depuis toujours me disent que je suis pas facile à approcher, que je suis sur la réserve… Poursuivre la lecture « Mon hypersensibilité ce mal et ce bien à la fois. »