Et ce monde d’après.. (comment je réduis mon impact environnemental)

chamomile-5145776_1280

Voilà on essaie de reprendre une vie un peu plus normale après ces 2 mois de confinement. Rien n’est simple pour tout le monde, l’économie à besoin de tourner, les enfants retournent à l’école et pourtant le virus est toujours là, à nous scruter et nous prendre par surprise en traitre.  Oui mais il faut vivre avec en faisant attention. Si j’ai déidé aussi de faire ce petit billet c’est aussi une manière pour moi, de me reprendre en mains, de montrer l’exemple à mes enfants pour que demain nous ayons une vie avec une terre la moins polluée possible. L’homme est capable de tant de choses et pourtant on détruit ce bel endroit qui nous est confié, on le massacre, on ne prend pas soin de la terre comme on devrait. C’est triste mais c’est la réalité. Poursuivre la lecture de « Et ce monde d’après.. (comment je réduis mon impact environnemental) »

Dans ma jungle urbaine…

IMG_7382

À vrai dire, je ne pensais pas qu’un jour je ferais un billet sur mes plantes. J’ai vécu à la campagne les 8 premières années de ma vie,  je n’avais pas une attirance particulière pour la nature car c’était là où je vivais, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour celle-ci mais de là à m’y intéresser vraiment, les cours magistraux de mon père me gonflaient plus qu’autre chose en fait. Pour la naissance de mon grand, il y a plus de 13 ans, mon père est arrivé à la maternité avec une belle orchidée, cette plante m’ étonnait, me rendait curieuse, j’ai pris soin d’elle, elle a fleuri  le jour du 1er anniversaire de mon fils, pile un an après que je l’ai reçue. Puis j’ai déménagé il y a presque 10 ans, le jour de la mort de mon père et cette plante est tombée dans les escaliers s’est brisée (elle est tombée des bras de mon ex et il l’a jetée).  Le jour de mes 35 ans, j’ai reçu une superbe orchidée blanche. Cette plante avait trouvé sa place, puis je l’ai changée  au bout de quelques mois sous les conseils de la personne qui me l’avait offerte et elle est morte rapidement. Il y a quelques années, j’ai commencé de nouveau une collection d’orchidées, puis une m’a été offerte par mon ami Gil qui l’avait gagnée et qui savait que c’était ma plante préférée donc il me l’a faite envoyer, une reçue lors de mon baptême par ma copine de toujours Séverine. J’ai aujourd’hui 8 orchidées que j’adore, mais pas que, je suis devenue une véritable accro à mes plantes, m’en occuper me procureur un véritable bien-être… Désolée pour cette longue introduction mais je voulais un peu expliquer comment m’est « venu » l’amour des plantes et comment mon appartement se transforme en jungle urbaine. Allez suivez moi, je vous emmène faire un tour au milieu de mes plantes d’intérieur. Poursuivre la lecture de « Dans ma jungle urbaine… »

Jardiner avec son/ses enfant(s)

pousses de lentilles
(Ci-dessus nos pousses de lentilles à J+3 depuis que nous les avons mises sur du coton mouillé et dans une petite boîte de conserve recyclée)

Que nous ayons un jardin, une terrasse un rebord de fenêtre à l’extérieur ou bien rien de tout cela, on peut jardiner avec les enfants. Moi, j’ai un petit rebord de fenêtre à l’extérieur mais je ne m’en sers pas vraiment pour jardiner avec mon dernier.  Les vacances de Pâques viennent de se terminer, et il a bien fallu occuper l’enfant. J’avais déjà fait il y a quelques temps une article sur les activités à faire avec des enfants   et j’avais émis l’idée de jardiner. Or on me dit j’ai pas de jardin, faut investir, les enfants ça ne leur apprend rien de jardiner etc…….. Faut arrêter les fausses excuses, on a pas de jardin ni même une terrasse mais on a jardiné, on a fait pousser des choses. Jardiner avec un enfant c’est bénéfique pour les raisons suivantes:
Poursuivre la lecture de « Jardiner avec son/ses enfant(s) »

Phénomène nature

promenade forêt.jpg
J’ai donc ouvert ce nouveau compte instagram, je ne vais évidemment pas ouvrir un énième blog pour parler de ce que m’apporte la nature, de ce que j’aime y découvrir, de ce que j’apprends de mes balades, de mes essais de germinations et/ou de bouturages. Ça ne servirait pas à  que je fasse un blog juste pour ça.
Poursuivre la lecture de « Phénomène nature »