Reboot…

brain-3017071_960_720.png

Aujourd’hui j’ai envie de parler un peu de moi…. Car j’en ai aussi besoin de temps en temps… On ne va pas se mentir, la maladie, la mort, les ruptures et plein d’autres facteurs changent considérablement un être humain. J’ai l’impression qu’à chacun de ces gros bouleversements dans ma vie (il y a eu des ruptures plus faciles que d’autres), j’ai du me re-formater en quelques sortes, mais avant cela, j’ai vacillé. J’ai caché aux gens l’ouragan que je vivais en moi, fallait pas montrer ça ne se faisait pas chez moi, fallait être forte, j’en ai parlé parfois ici, j’ai eu besoin de me libérer de ces maux qui me prenaient là sur leurs chemins, qui m’emmenaient dans des endroits d’une noirceur intense. Mais en apparence je souriais, même si mes yeux étaient brillants en permanence. De toutes faons aujourd’hui plus personne ne te regarde dans les yeux quand on te parle, alors personne ne le voyait vraiment. Alors j’ai continué, continué, je vacillais de plus en plus , je me cassais la gueule mais je me relevais, toujours un peu plus écorchée que la fois d’avant mais je mettais des pansements pour pas qu’on puisse apercevoir mes blessures. Poursuivre la lecture « Reboot… »

Le grand bond en arrière…

books-2306385_960_720.jpg

Depuis des mois j’ai l’impression d’avancer, à mon rythme pas aussi vite que je voudrais mais j’avance. Et puis parfois j’ai l’impression de faire un grand bond en arrière et c’est ce que je ressens là depuis quelques jours.  Les angoisses sont de nouveau plus présentes, les larmes coulent plus facilement rien de bien sexy en somme. Pourtant tout le monde me dit que j’avance. Mais moi je ne trouve pas, je me retrouve en rien dans cette avancé pour laquelle on me félicite.  Depuis 2 jours en plus je suis submergée par un immense chagrin, je n’ai pas envie d’en parler ici et ça ne servirait à rien en plus. Poursuivre la lecture « Le grand bond en arrière… »

Et parfois le silence est d’or….

heart-3147976_960_720.jpg

Comme je le disais sur le billet de cet après-mid je manque de mots. Je ne vais pas bien du tout, je ne veux pas pleurnicher ici, je n’en ai pas envie du tout. Je suis la reine pour mettre mon blog en pause. Si je préviens c’est que je vais écrire ce soir, durant la nuit des billets pour les prochains jours.  Je vous demande pardon pour ce silence sur vos blogs ces prochains jours, en ne répondant pas à vos commentaires ici. Ils me toucheront, vous ne pourrez pas savoir comme ils me toucheront, surement un peu plus que d’habitude encore… Mais là il faut juste que je parte, un peu, beaucoup je ne sais pas, mais faut que je parte, que je me taise, que j’essaie d’étouffer ce chagrin qui me ronge depuis quelques jours, de tuer mes démons. Il faut juste que je soigne mon coeur qui est ne miettes, il faut juste que….

Prenez soin de vous, prenez soin de ceux que vous aimez, prenez soin de la vie, de l’amour, c’est tellement fragile…. Je vous porte dans mon coeur.

 

Parfois je me dis ( regarder les choses de façon positive)

75bd73611f91684d16d57c3f67e42bd3.jpg

Que je dois rester positive coûte que coûte…..

Que si j’ai vécu un chagrin d’amour, c’est parce que j’ai connu l’amour et pas tout le monde à cette chance. Et pourtant Dieu sait si j’ai souffert de l’abandon, de la séparation, que je souffre encore aujourd’hui. Mais j’ai dans le coeur des merveilleux souvenirs et personne ne pourra m’enlever ça. Et je ne vis pas dans le passé, j’avance…. Tant bien que mal mais j’avance. Ce fut de belles leçons de vie!

Que grâce à la maladie je connais trop bien le prix de la vie…. Et que plus que jamais je fais attention à ce qui pourrait « nous’abîmer » la santé. Nous faisons attention à notre alimentation et au reste. Poursuivre la lecture « Parfois je me dis ( regarder les choses de façon positive) »