Quand les mots (me) manquent…

dictionary-1619740_960_720.jpg

Parfois j’aimerais avoir cette capacité à faire sortir certains mots quand je suis un peu « down », mais il m’est alors impossible. Il y a des bribes de machins qui sortent, on devine alors que je ne suis pas très bien mais c’est tout. Et dans ces moments là, j’aimerais recevoir tout les mots réconfortants du monde, sauf que je m’enferme dans une espèce de mutisme ou j’ai l’impression que la communication ne sert à rien. Lire la suite

Reprendre confiance en moi

key-2471016_960_720.jpg
(source photo)

Si j’écris autant en ce moment, ce n’est pas tout à fait anodin. En fait j’écris pour mettre des mots sur des maux, réapprendre à avoir confiance en moi, prouver que je suis en vie, et que même si je suis souffrante de ce stress post traumatique je sais encore faire des choses. Je ne me prétends pas être une as en écriture, loin de là, mais j’arrive au moins à mettre des mots sur ce qui ne va pas, j’arrive encore à cuisiner, à faire quelques choses bien….

Écrire me permet de mettre un peu des mots sur ce mal qui me ronge, ça me permet aussi de sortir de ma bulle où je pourrais m’enfermer encore et encore jusqu’à la fin. Cette bulle serait bien sur une zone de confort, bien évidemment y rester serait facile.  Sauf que ce n’est pas vraiment dans mes habitudes. Lire la suite

Zéro méfiance

citation méfiance

Je fais partie de ceux qui ne savent pas ce que c’est de se méfier. Je fais partie de ces gens là qui donnent leur confiance sans compter, alors oui je me suis laissée embobiner par des personnes qui voulaient se servir de moi, ou qui voulaient simplement se jouer de moi. Je m’en suis pris plein la tête, et pourtant je recommence, je plonge  tête la première dans le grand bain de la non méfiance.  Je fais partie de ceux qui croient et aiment leur prochain. On m’a dit 1001 fois de me méfier, de ne pas me donner dans une relation amicale ou amoureuse, sauf que moi si je ne me donne pas, si je ne m’abandonne pas avec une certaine confiance je ne peux être moi. Lire la suite

Se jeter à l’eau

SAMSUNG CSC

Cygnes sur la Saône

Je suis un peu cette fille qui nage un peu à contre-courant, qui n’en fait qu’à sa tête. On aurait voulu que je fasse telle ou telle chose dans ma vie, je suis allée à l’inverse d’où on a voulu m’envoyer. Pourquoi? Car je n’aime pas rentrer dans les cases, j’aime faire ce que bon me semble, j’aime que le coeur me dicte mon chemin plutôt que la raison.

Sauf que je me suis pas mal plantée, mon coeur n’a pas été toujours de bon conseil mais au final j’ai fait ce que bon me semblait à l’instant T, et je ne regrette aucun de mes choix.

Je me suis jetée à l’eau bien souvent du haut d’une falaise, et j’ai nagé à contre-courant. J’ai eu peur parfois, car je savais que la tâche n’était pas aisée, mais j’ai fait ça avec coeur, avec sincérité.
La peur peut être un frein, pour ça l’a été parfois, mais aussi quelques fois une façon de se booster, un leitmotiv. En amour, j’ai eu peur, et pourtant je me suis lancée dans une histoire merveilleuse, celle qui donne envie de se battre chaque jour contre les préjugés mais aussi contre soi-même. Je me suis battue contre mes propres peurs d’être en couple, contre cette peur de se planter encore. Le temps n’est pas gâché, le temps nous apprend des choses.
Comme pour ce nouveau boulot, on m’a proposé une chose que je faisais plus par divertissement, et là je me suis jetée à l’eau, non pas sans peur de faire mal, mais j’apprends. J’apprends tous les jours, non pas sans avoir mal au ventre du que pensera-ton de mon job, j’ai le coeur serré quand j’envoie mon boulot, le ventre noué, quand j’ouvre le retour avant d’ouvrir le mail j’ai le coeur qui bat la chamade pour au final pas grand chose.
Alors oui sans doute c’est un manque de confiance en moi, et pas un énorme sinon je ne pourrais me jeter à l’eau, je me poserais dans mon coin et basta. Sauf que la vie j’ai encore envie de la croquer à pleine dents, avec mes enfants, de leur faire voir que la vie est belle et encore plus quand on se bat pour ce que l’on aime, ceux que l’on aime aussi. 🙂 Le bonheur se mérite, vivre sa vie intensément aussi, se battre pour faire les choses qu’on aime en se foutant du regard des gens n’est pas simple mais ça s’apprend et après on s’en moque du regard on fait ce qu’on aime et c’est déjà super de pouvoir le faire.
Une chose pour continuer de se jeter à l’eau, c’est ne rien regretter, rester la tête haute en cas d’échec et recommencer avec d’autres objectifs. L’échec ne doit pas être un frein mais une superbe leçon pour ne plus commettre les même erreurs, et surtout se rendre compte où ça a cafouillé. La vie est un apprentissage perpétuel, chaque jour on en apprend et on voit que des gens qu’on croyait honnêtes et droits ne le sont pas en fait mais ça aussi ça fait partie de l’apprentissage de la vie, ne plus donner sa confiance comme ça en quelques jours, la confiance se mérite, et c’est ainsi que j’aime avancer désormais. Ma confiance est sacrée et c’est le plus beau cadeau que je puisse offrir à une personne et je ne parle pas d’amour ici mais dans la vie de tous les jours.