S’il suffisait d’aimer…

heart-2041866_960_720.jpg

Comme chantait Céline « j’ai beau tout donner tout n’est pas suffisant »…..  En effet j’ai beau aimer, j’ai l’impression que ce n’est pas suffisant. Hier soir j’ai dit « j’ai pas  envie de te perdre » et on m’a répondu « alors fait toi violence, trouve la volonté d’aller bien… La vie est belle » etc… Mais comment faire comprendre aux gens mes angoisses, comment leur faire comprendre que me secouer en ce moment c’est pas la solution adaptée?  Comment faire comprendre que je suis si fragile, que je ne suis plus malléable, que je me brise en 1000 morceaux à peu près chaque jour et que chaque jour je me reconstruis que ça me demande des efforts incommensurables.   Poursuivre la lecture « S’il suffisait d’aimer… »

Acceptation…

water-lily-1510707_960_720

C’est une publication de mon ami Steeve, qui me fait faire ce billet. Il a publié la chose suivante:  L’important n’est pas de guérir, mais de vivre avec ses maux. Albert Camus. En fait depuis des mois je veux guérir l’inguérissable et c’est là que j’ai tout faux. Mon psy me dit on ne peut pas refaire le passé mais l’accepter et vivre avec. Et je crois qu’il a raison, tout comme la publication d’Albert Camus que Steeve  a pu partager sur son mur.  Poursuivre la lecture « Acceptation… »

Ce qui devait arriver, arriva…

6b11129151a442e4d8adb5fd6e8c0717.jpg

Et voilà des nuits sans dormir, des journées trop chargées d’angoissés, de trucs à faire, de manque de repos. Le peu de sommeil que j’ai eu la nuit dernière, fut assez terrible, j’ai fait le cauchemar qu’on m’avait kidnappé mon fils. Assez terrible le réveil en pleurs, je ne lâchais rien dans mon sommeil, je ne lâchais rien pour le retrouver, j’arpentais les rues de ma ville jour et nuit. Jusqu’à le retrouver dan un bâteau avec plein d’autres enfants sur la Saône. Quel cauchemar stupide, quelle angoisse par contre. Je me suis réveillée, je l’ai tenu dans mes bras longtemps pour me rassurer, faire sentir à tout mon être que non il n’a pas été kidnappé, que mon tout petit est bien auprès de moi. Poursuivre la lecture « Ce qui devait arriver, arriva… »

Je n’aurais jamais pu être actrice…

admission-2974645_960_720.jpg

J’ai décidé de jouer franc-jeu…. J’ai décidé de parler que je n’allais pas bien, ici, à mon entourage. J’ai fait le choix de ne pas me voiler la face, de prendre le taureau par les cornes, de voir un psychologue, un psychiatre aussi. Je ne cache pas que j’ai pesé le pour et le contre avant de faire appel à eux (voir si je voulais vraiment me livrer, si financièrement j’allais pouvoir le faire et si au bout de 2 séances ça allait pas me mettre en boule.) et d’en parler ici.  Poursuivre la lecture « Je n’aurais jamais pu être actrice… »

Pour continuer dans les trucs en ion: démolition et (re)construction, lâcher la pression etc..

abstract-3061404_960_720
(source photo)

En fait Marie a tout dit en une phrase sur un commentaire je démolis pas mal de choses pour me (re)construire. En fait en ce moment je casse pas mal de choses en moi, j’essaie de comprendre certaines choses avec le psy, de démolir certaines façons de penser, de faire qui m’ont été inculquées,  pour ne plus être formatée par les autres comme ils veulent mais de me (re)construire à ma manière…. Poursuivre la lecture « Pour continuer dans les trucs en ion: démolition et (re)construction, lâcher la pression etc.. »

Mes montagnes russes

e97ba3c081179091f797a8303b10f896.jpg
(source photo)

Depuis quelques semaines j’ai vraiment l’impression d’être dans des montagnes russes….. Ça ne va pas fort je ne vais pas le cacher, j’ai perdu mon sourire même. Bon il y a des jours où ça ne va pas trop mal, et d’autres jours envie de pleurer toute la journée. C’est bien cela qui m’ennuie le plus au final. Ces jours où je n’arrive plus à manger, plus à sourire du tout, plus à dormir vraiment. Poursuivre la lecture « Mes montagnes russes »