Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour, Moi et rien d'autre

« Un jour », ce mot si dangereux…

squelette mort phenomene de maud.jpg

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais je trouve que le mot « un jour » est dangereux.  Je m’explique: combien d’entre nous disons un jour je vais faire ci ou ça, un jour j’aimerais avoir ça, un jour…. Sauf que le mot « un jour » nous donne l’illusion d’une possibilité future sans savoir réellement si nous allons l’atteindre. Lire la suite « « Un jour », ce mot si dangereux… »

Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour, Moi et rien d'autre

J’aimerais…

art-3129429_960_720.jpgAprès le « j’aime – j’aime pas » de l’autre jour, j’avais envie de faire un petit j’aimerais…..  Ça sera peut-être des choses anodines pour tout le monde, qui pourtant pour moi ne le sont pas…. Allez oust assez parlé, voici ce que j’aimerais en ce moment. Lire la suite « J’aimerais… »

Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

J’ai cru que c’était de l’amour…

letters-1957308_960_720.jpgLe sujet dans la vie où je me suis toujours le plus plantée c’est l’amour et pourtant c’est sur lequel j’aime le mieux écrire, où en fait j’arrive à mieux trouver les mots même si je ne suis  pas tout le temps objective. Durant toutes ces années d’adolescence, et de vie d’adulte j’ai cru que les je t’aime qu’on me disait c’était de l’amour, j’ai cru que les pardons après les coups ou les nuits passées en nuisette devant la porte d’un apparement dans le froid c’était de l’amour. Ou bien comme les attends-moi mais ne dis rien, il ne faut pas qu’on sache que nous sommes ensemble, ou bien les je viendrai te retrouver après le week-end (la semaine) que j’ai passé au ski, à la mer, avec les potes, la famille etc…. J’ai longtemps cru que ces mots étaient de l’amour et je me rends compte avec le recul que non ce n’était pas de l’amour.

Lire la suite « J’ai cru que c’était de l’amour… »

Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour, Non classé

Le droit de rêver…

coffee-3139776_960_720.jpg

J’ai pris  ces quelques dernières semaines le droit de rêver. Je me suis permise de rêver à une vie sans souffrance psychique ou physique,  sortie des problèmes qui embuent bien souvent ma vue, ainsi qu’à l’amour ou pour une fois, je ne serais pas la femme qui serait un pansement, ou bien celle qui ferait constater que son mariage est fini mais qu’au final on ne veut pas de cette fille là on lui dit merci d’avoir réouvert mon coeur mais je n’ai pas besoin de toi dans ma vie. (Ce qu’on m’a dit au bout de 3 ans quand même…) Lire la suite « Le droit de rêver… »