Parfois je me dis ( regarder les choses de façon positive)

75bd73611f91684d16d57c3f67e42bd3.jpg

Que je dois rester positive coûte que coûte…..

Que si j’ai vécu un chagrin d’amour, c’est parce que j’ai connu l’amour et pas tout le monde à cette chance. Et pourtant Dieu sait si j’ai souffert de l’abandon, de la séparation, que je souffre encore aujourd’hui. Mais j’ai dans le coeur des merveilleux souvenirs et personne ne pourra m’enlever ça. Et je ne vis pas dans le passé, j’avance…. Tant bien que mal mais j’avance. Ce fut de belles leçons de vie!

Que grâce à la maladie je connais trop bien le prix de la vie…. Et que plus que jamais je fais attention à ce qui pourrait « nous’abîmer » la santé. Nous faisons attention à notre alimentation et au reste. Lire la suite de « Parfois je me dis ( regarder les choses de façon positive) »

LES ÉTATS D’ESPRIT DU VENDREDI #81

petites fleurs

Début Vendredi 28 juillet – 21H58
Fatigue : Ça va…
Humeur : Chafouine
Estomac : Pas encore mangé ce soir
Cond. phys. : Ça va…. Lire la suite de « LES ÉTATS D’ESPRIT DU VENDREDI #81 »

Les états d’esprit du vendredi #80

enfant fontaine clermont ferrand.jpg

Début Vendredi 21 juillet – 22H18
Fatigue : Mal dormi la nuit dernière enfin trop peu mais pas grave
Humeur : Pas mauvaise
Estomac : J’ai pas encore mangé, j’attends mon frère en espérant qu’il rentre bien ce soir 🙂
Cond. phys. : Ça va comme ça peut aller mais y’a pire… Lire la suite de « Les états d’esprit du vendredi #80 »

Les états d’esprit du vendredi #79

éolienne .JPG

Début Vendredi 7 juillet – 23H43
Fatigue : ++++++
Humeur : Un peu tristounette ce soir…
Estomac : Un bol de céréales avec du lait….
Cond. phys. : De nouveaux de grosses merdes de santé, hier gynéco en urgence, ce matin mammo et écho…. Les nouvelles ne sont pas merveilleuses mais bon… Lire la suite de « Les états d’esprit du vendredi #79 »

Au jour le jour

5ba2ff24048f5bf5a74d2d6739666320
( source image )

J’ai appris à vivre au jour le jour. J’ai appris comme quoi la vie ne tenait qu’à un fil que là tout va bien que dans quelques heures, quelques jours  cette sérénité peut s’arrêter, et de manière brutale. Je l’ai appris avec le décès de mes grands parents ou celui de mon père, la maladie de mon fils,  mes propres soucis de santé. J’ai été la première à faire des plans sur la comète, à tomber de haut quand ce que j’avais prévu, ne s’est pas réalisé.  J’ai cru au bonheur indestructible un bon nombre de fois. Je suis désormais plus raisonnée? Non je ne crois pas que ce soit le terme adéquat, on va dire que je suis plus expérimentée. Voilà ce terme  me convient mieux! Lire la suite de « Au jour le jour »