En bref #145

43 ans bougies gateau phenomene de maud.jpeg

* Ça y est j’ai officiellement 43 ans….  J’ai passé un bon dimanche d’anniversaire avec mes enfants, Christophe. J’ai reçu plein de messages plus gentils les uns que les autres, j’ai été gâtée avec un petit dej au lit, un nouvelle liseuse de chez Cultura, du coup, demain, je vais pouvoir l’amener avec moi pour l’hôpital de jour. Christophe m’a fait un super Osso Bucco, j’ai apprécié car il était divinement bon et en plus le fait de ne pas faire à manger c’est top aussi parfois. Merci ❤ Et merci Picard pour le gâteau offert. Une pensée pour mon père pour qui c’est aussi l’anniversaire aujourd’hui. Lire la suite

(Ré) Apprivoiser la solitude

IMG_3241
(Barcelone décembre 2013)

Je suis cette nana qui a toujours adoré être seule, ne pas dépendre de qui que ce soit, ne pas faire les choses comme tout le monde au final. Des demandes en mariage refusées, la peur de l’engagement sans doute,  mais aussi ne pas me vouloir liée à quelqu’un, puis faut dire que j’ai trop aimé être seule,  alors quand je me suis retrouvée seule avec un enfant, puis 2, puis 3, j’ai pris ça comme un chemin de vie, ma route tracée sans doute pour moi la solitaire. Je me suis dit ça doit être comme ça ta vie, seule… Mais au final je n’étais pas vraiment seule, j’avais des enfants mais je fais bien le constat que les amis, je m’en suis éloignée de plus en plus pour multiples raisons dont la façon de voir les choses différemment. Lire la suite

Que de temps perdu… ou pas…

hourglass-620397_960_720.jpg

Parfois je pense au temps qui passe et je me dis que j’ai sacrément perdu du temps à aimer des personnes que je n’aurais pas dû aimer, à les pleurer, à vouloir comprendre le comportement de certaines personnes, à attendre un miracle 😀 , a hésiter entre tel ou tel truc, à me morfondre…. Parfois oui je pense ça… Comme ce putain de stress post-traumatique dont je suis atteinte depuis 23 mois qui m’empêche de faire des choses que j’aimerais faire, il me gâche la vie, c’est le minium que je puisse dire. Et puis parfois je me dis que sans ce temps perdu, j’aurais simplement fait d’autres erreurs, mes blessures n’auraient pas été pansées un minimum, j’aurais pas eu ce courage d’avancer, de ne garder que le meilleur et laisser le pire aux oubliettes ou au fond de mon coeur comme une cicatrice qui s’ouvre de temps en temps quand même surement pour me rappeler de ne pas refaire les mêmes bêtises… Lire la suite

Syndrome de la page blanche et autres futilités…

notebook-1405305_960_720.jpgC’est peut être ce que j’ai au final tout du moins ici, ce fameux syndrome de la page blanche, j’écris ailleurs mais ici, j ai envie de partager mais différemment, je ne veux jamais aller contre mes volontés, j’ai plusieurs projets niveau écriture mais ailleurs, alors surement que ça occupe beaucoup mes pensées… Rien de grave au contraire, parfois j’ai envie de fermer le blog, mais ça dure quelques secondes, j’aime tellement ce blog, qui relate des moments gais, des moments durs de ma vie, et tellement de choses que j’aime savoir ici, de belles rencontres, de belles visites etc…
Lire la suite

Quand le chat n’est pas là…

coucher de soleil.jpegVoilà presque 48h que j’ai laissé mon fils sur son lieu de vacances. Il me manque c’est une évidence… Je me demande ce qu’il fait, s’il vit bien le fait d’être avec des inconnus. Je suis rassurée dans le sens où il connait déjà ce lieu, un animateur et la directrice du camp. Je pense que c’est plus dur pour moi que pour lui au final, car lui je pense qu’il s’est fait des copains, joue, fait de belles découvertes, passe du bon temps au plus près de la nature (et je viens de voir est allée à la piscine hier, j’ai pu lire un compte rendu fait par les animateurs avec une photo à l’appui).  J’espère juste que ce n’est pas trop dur le soir pour lui. Mais par contre je suis les recommandations de mon médecin c’est à dire prendre du temps pour moi.  Alors comme on dit quand le chat n’est pas là…. Lire la suite

Ces 10 choses que je fais pour ralentir le rythme et profiter de la vie.

the-squirrel-4142446_960_720.jpg

On court tout le temps, la vie passe à une allure folle, j’ai l’impression que plus les années passent, plus ça va vite. Ça m’effraie parfois, ça donne le tournis cette vie qui passe sans qu’on puisse dire OUF… Alors il y a ces petites choses que je fais, afin de prendre le temps de vivre un peu, de me dire que je ne passe pas à côté de ma vie….. J’aime me dire que le mode slow life est celui qui me convient le plus désormais. Lire la suite