Se faire mal pour se faire du bien, ou comment les séances de psy me donnent l’impression d’être sado-maso…..

light-2203687_960_720

Après les séances de psy c’est une grande introspection, encore plus qu’habituellement, souvent j’écris mon ressenti, je revis un peu la séance à travers moi… Et aujourd’hui j’ai pleuré quand il m’a montré certaines évidences sur ce que je ne voulais pas m’avouer, j ai essayé de ravaler mes larmes par dizaines de fois et un moment je n’ai plus pu le faire. Il trouve que je suis moins angoissée, beaucoup plus calme et pourtant j’ai dit que c’était beaucoup plus dur à vivre pour moi maintenant que j’ai quelques moments de répit. Bien sur que je reprends de l’énergie car l’angoisse permanente me bouffait le peu que j’avalais et l’énergie qui en résultait. Mais là, quand j’ai une crise d’angoisse c’est un véritable tsunami intérieur, si soudain, si incompréhensible… Le corps humain et ses mystères… Lire la suite