Brève nocturne #4

P1030504.jpg

Mais pourquoi tant de haine???? Je suis un peu interloquée depuis quelques temps. Je vois la haine se propager comme une trainée de poudre. Je n’ai jamais vu autant de haine de l’autre. Je suis vraiment sur le cul, pardonnez moi cette expression mais c’est vraiment ça. Tout est prétexte à avoir de la haine pour l’autre.  J’ai l’impression que les gens ont pris cette solution de facilité pour vivre, haïr l’autre. Apparemment c’est simple de haïr dans ce monde, c’est vachement plus difficile d’être indifférent ou tout simplement d’aimer? Lire la suite

Publicités

Silent Sunday #1

grande roue.jpeg

Un cliché pas de mot…

Je voulais faire le Silent Sunday depuis tellement longtemps et puis par manque d’énergie, de temps le dimanche, de jolies photos j’ai toujours repoussé l’échéance. Bon là comme ma copine Roseline s’y met, j’y vais à mon tour. Donc pour la petite histoire le silent sunday (un cliché pas de mot)  avait été lancé par ma belle Mary du blog Londres pour les enfants et puis n’ayant plus vraiment le temps, Isabelle a repris la suite. Alors je vous invite à aller voir les autres photos. Bon dimanche à tous.

 

Réflexions du soir

fleur pierre phenomene de maud.jpg

J’ai eu un commentaire sur mon blog qui m’a fait un peu réfléchir. Je dis et je sais au fond de moi que je blogue pour moi avant tout, comme une sorte de journal de bord que je partage ici, c’est pas vraiment un journal intime, c’est comme si j’écrivais mes mémoires et que je le laissais sur une table d’un café et que tout le monde pouvait le lire. Je me laisse guider par mes pensées, je ne me sens pas obligée de venir donner des nouvelles, d’ailleurs je n’ai rien fait de cela quasiment durant l’été écoulé. La vie ailleurs est celle dont je compte bien encore profiter. Je ne rends de compte à personne et c’est mon principe depuis fort longtemps que j’arrive à mettre en action depuis quelques temps…. Je blogue maintenant depuis environ 14 ans (quand j’étais enceinte de mon moyen), alors les blogs j’en ai vu passer, j’en ai ouvert aussi, puis j’en ai fermé,, ils ont eu des thèmes (cuisine, vie de maman, scrapbooking, travaux manuels…). Ce blog ci, je l’ai depuis un petit moment maintenant et je l’aime beaucoup. J’en suis à plus de 1000 articles, j’aime y passer du temps, à relire certains billets parfois bien après leur publication. Puis bloguer m’a permis de rencontrer de belles personnes, de me lier à certains d’entre vous.

Mon inspiration me vient de mes envies, de mes journées, de mes échanges avec les autres, de mes enfants et de ceux qui partagent ma vie, de ce que j’aime, ce que je n’aime pas. J’adore écrire et ce depuis toujours, l’écrit est tellement plus facile pour moi la grande timide, celle qui n’arrive pas à communiquer vraiment par la parole, celle qui a tout simplement du mal à faire sortir parfois des sons de sa bouche. J’adore écrire, je dévoile les choses que j’ai ENVIE de dévoiler, je fais passer des messages, j’attends parfois des réponses à mes interrogations, ou bien parfois j’ai tout simplement besoin d’écrire pour vider un trop plein d’émotions qu’elles soient bonnes ou parfois moins bonnes. Lire la suite

La peur

child-1152327_960_720.jpg
Elle nourrit mes jours et mes nuits
Elle pourrit ma vie
Mais aussi mes envies.

Je n’ai pas voulu la laisser s’installer
Et pourtant c’est elle qui s’est mise à me dominer
Et même à me hanter.

Il faut que j’arrive à y faire face,
Mais souvent j’ai l’impression d’être dans une crevasse
Cette « bestiole » est assez coriace.

Je ne sais pas si je suis assez forte,
Pour la mettre à la porte,
Mais il faut que cette guerre je la remporte.

Je ne souhaite pas faire n’importe quoi
Je veux la faire arrêter comme une hors-la-loi
Et qu’elle sorte définitivement de chez moi.

Parfois j’ai l’impression d’être une enfant
Qui  de la vie apprend
Mais qui est encore assez dépendant.

J’ai vraiment envie de me libérer
Qu’elle ne vienne plus ma hanter
Je veux m’en débarrasser.

Ce n’est pas une chose évidente,
C’est même une chose épuisante
Voir déprimante.

J’ai la volonté de m’en sortir
Je vais la démolir
Sans rien amortir.

Je ne vous cache pas mon impatience,
Que je ressens en permanence
En toute conscience,

De vois que mes instants de bonheur,
Ne seront plus grignotés de l’intérieur
Par celle qui est devenue ma pire ennemie, la peur.

Brève nocturne #1

time-2980690_960_720.jpg

Plutôt de que de trouver LE SUJET pour en faire un billet durant mes insomnies, je me dis pourquoi ne pas faire un billet un peu comme les En Bref, mais ceux-ci seront plus consacrés à mes écrits nocturnes, où un sujet particulier ne sera pas traité, mais plus pour écrire au milieu de la nuit, quand l’insomnie vient me rendre visite et que le coeur est trop lourd pour me rendormir. Lire la suite

L’enfer du soir

Petite le soir m’effrayait, j’avais besoin d’une lumière dans ma chambre. Aujourd’hui en tant qu’adulte , dans mon lit lorsque je dors seule j’ai aussi ce besoin de lumière ou je mets un film sur un écran juste au moment de sombrer. On ne va pas dire que j’ai peur du noir mais aujourd’hui j’ai peur de la solitude. », du vide qui m’entoure, du silence bien souvent trop présent. Alors je comble ce vide par 1001 subterfuges. Parfois je vais même marcher en dehors de chez moi pour entendre le bruit.  Lire la suite