Publié dans Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Devoir de mémoire?

hands-791371_960_720

Je crois que le fait de perdre un membre de ma famille avant hier, une autre cousine de maman il y a moins de 2 mois, les souvenirs des attaques de Paris il y a pile 4 ans et la disparition de mon amie Tiziana (ça fera 6 ans demain), je me demandais pourquoi ça me touche autant… Est-ce un devoir de mémoire auquel je ne veux pas couper? Est-ce autre chose je ne sais pas… Lire la suite de « Devoir de mémoire? »

Publié dans Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour, Non classé

Notre Dame de Paris

notre dame de paris.PNGJ’ai suivi comme un bon nombre de personnes, l’incendie qui a ravagé notre Dame de Paris durant une bonne partie de la soirée et de la nuit. C’est un évènement tragique pour les chrétiens (dont je fais partie) mais aussi pour la France et son histoire, voir en quelques heures le travail des centaines et des centaines d’hommes partir en fumée. Ça reste pour moi mon bâtiment parisien préféré, de par sa splendeur, mais aussi pour ce qu’elle représente. Je ne vais plus à Paris depuis des années pour 1001 raisons, mais je garde en tête la beauté de cette grande Dame au coeur de l’île de la Cité. Ce matin j’ai fait un petit texte, comme ça car j’en avais envie. Qu’en pensez-vous? Lire la suite de « Notre Dame de Paris »

Publié dans 20 petites choses sur moi

Je n’aimerais pas (20 petites choses sur moi)

architecture-1852928_960_720.jpg

Cette semaine voici quelques 20 choses que je n’aimerais pas…. Je pense que les 20 petites choses sur moi ne vont pas s’étendre à l’infini car un moment l’imagination pour les sujets viendra à me manquer, mais là j’ai encore quelques idées alors j’en profite. Donc je disais que je vais vous parler de 20 petites choses que je n’aimerais pas, 20 petites choses qui pourraient être hypothétiques mais que je n’aimerais pas du tout. Au lieu de parler vous allez vite comprendre en me lisant. Lire la suite de « Je n’aimerais pas (20 petites choses sur moi) »

Publié dans En rimes

À des centaines de kilomètres de moi.

paris-2499022_960_720.jpg

Parfois j’aime bien sortir de ma zone de confort, je cherche à jouer un peu plus avec les mots qu’à l’ordinaire. Je ne suis pas la reine de la poésie et pourtant je me force sur un temps imparti, en plein milieu d’une insomnie, de faire glisser quelques mots, qui veulent se coupler grâce aux rimes. Et le truc que je sais mieux faire c’est parler d’amour, le ressentir, mais c’est ce qui m’effraie le plus au monde. C’est pourquoi j’ai encore voulu écrire ces quelques rimes sur ce thème là, une histoire avec quelques kilomètres qui séparent deux amoureux, pensées pour tous les amoureux qui sont loin l’un de l’autre…. Parfois il y a jusqu’à un océan qui est un peu comme une sorte de frontière, pas franchissable en quelques minutes….

Je te cherche là, partout où tu n’es pas
Car tu es à des centaines de kilomètres de moi.

Je ne sais pas de quoi le futur sera fait
Mais je vois de cet amour tous les bienfaits.
Quand je pense à toi mon coeur s’emballe,
Comme un cheval qui cavale.

J’aimerais là présentement avoir le pouvoir
Simplement de me mouvoir,
Afin de pouvoir te retrouver
Et enfin t’enlacer.

Tu sais que je ne suis toujours douée
Pour décrire mes pensées.
C’est souvent brouillon,
Je vis à l’intérieur de moi une vraie révolution
Tant  mon coeur est en émoi,
Comme quoi rien ne se prévoit.

J’aimerais avoir la faculté de dire les choses,
Pas seulement à l’aide de quelques proses,
Mais tu connais mes peurs
J’ai tellement peur de faire des erreurs.

Alors même si parfois je me mure dans le silence,
C’est pour ne pas t’affecter de mes souffrances
J’ai envie de t’épargner tous mes doutes
Pourtant je te sais à l’écoute.

Je voudrais qu’avec ces quelques lignes
Alors que je ne me sens pas digne
De toi et de ton amour,
Je me sens un peu comme un poids lourd
J’aimerais donc que tu comprennes via ce poème
À quel point je t’aime.

Publié dans Non classé

Jour(s) de deuil national

pray for paris

Pas de billet léger, l’heure est trop grave pour ça …. Et pourtant il faut continuer à vivre. Mais comment faire pour vivre normalement après vendredi soir? Comment faire pour oublier ce qu’on entend, ce qu’on voit? J’ai refusé de voir les images du Bataclan, j’ai refusé de voir les images de la mort. Et pourtant je lis des avis de recherche, des gens qui disent sur les réseaux sociaux vous pouvez arrêter de diffuser tel ou tel avis de recherche X est décédé(e) rue de Charonne, au Bataclan, en terrasse….. Dans mes « friends » de Facebook, de Twitter  je vois des personnes qui ont des disparus dans leurs proches.  Lire la suite de « Jour(s) de deuil national »

Publié dans Non classé

Mais maman pourquoi tu es si triste?

tour-eiffel
« Mais maman pourquoi tu es si triste? » Voilà la question de mon petit garçon de 5 ans 1/2 tout juste…. Comment expliquer à mon enfant, à mon petit dernier encore si innocent si tendre que des gens ont tué d’autres gens. Comment lui expliquer, que c’est arrivé alors que des gens allaient voir un concert, buvaient un coup en terrasse sans l’effrayer de continuer à vivre normalement?
J’ai appris à mes enfants à respecter les autres, à aimer autrui. Alors comment faire comprendre à mon enfant que des gens vont jusqu’à tuer des gens car ils ne sont pas en accord avec leur façon de vivre, leur façon de penser? Lire la suite de « Mais maman pourquoi tu es si triste? »