La petite fille qui est en moi…

little-girl-628144_1920.jpg

Parfois je me sens comme une petite fille… Malgré que je gère une famille avec un emploi du temps pire qu’un ministre en pleine crise de la réforme sur les retraites et ses tas de réunions, j’ai une charge mentale bien plus haute que la tour Eiffel. Entre les rendez-vous médicaux, l’organisation entre 2 lieux de vie (appartement avec mes chats et nos affaires) et la chambre d’hôtel où je vis actuellement avec mes fils, les rendez-vous liés à cet appartement qui n’est plus vraiment le notre mais pour qui je paie un loyer (je ne comprends pas d’ailleurs que tout cela soit si mal fait!) alors que je ne peux plus y vivre plus tout ce qui est de la vie courante, école, sorties, devoirs, contraintes auxquelles je n’arrive pas à dire non encore et j’en passe. Oui vous me direz c’est le lot de tout le monde ces contraintes, oui je le sais bien mais il y en a qui savent déléguer moi je ne sais pas faire, je veux être performante partout,  être sur tous les fronts.. Sauf qu’aujourd’hui je me soigne enfin je me fais soigner pour un stress post-traumatique, que ça me prend beaucoup d’énergie, de temps aussi puisque je suis en hôpital de jour, plus des rendez-vous en plus avec mon psychiatre une fois/mois, mon psychologue une fois/quinzaine… Rien que ça, ça prend du temps, de l’énergie, ça me remue beaucoup et c’est pas toujours facile de se remettre sur les rails après un rendez-vous après. Poursuivre la lecture de « La petite fille qui est en moi… »

En bref #158

halloween-4588378_960_720.jpg

* Un mot d’ordre, toujours commencer sur une note positive chaque billet dans la limite du possible à partir d’aujourd’hui. Hier je suis allée prendre soin de moi, j’ai coupé mes cheveux d’une bonne quinzaine de centimètres (après 35 l’an dernier). Ça fait du bien, j’en avais vraiment grandement besoin. Poursuivre la lecture de « En bref #158 »

Prendre soin de soi c’est aussi prendre soin des autres.

coffee-2179009_960_720.jpg

Si vous saviez comme cette phrase que je viens d’écrire m’a paru évidente ce matin alors qu’elle n’avait jamais fait écho en moi. Je n’ai jamais compris ces gens qui me disaient de prendre soin de moi (coucou Antonia).. Et là avec la maladie, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre qu’il fallait prendre soin de moi, que c’était primordial, le psychiatre me l’a répété 1001 fois pourtant, mais je ne voyais pas l’utilité de prendre soin de moi, quand je voyais que mes proches se souciaient de moi, j’avais ce besoin de m’occuper d’eux me convainquant que c’était mieux pour tous. Poursuivre la lecture de « Prendre soin de soi c’est aussi prendre soin des autres. »

Ne pas arriver à se pardonner…

hand-3938729_960_720.jpg

Billet humeur, alors si ça vous fait suer, passez votre chemin. La rentrée est passée, bien entendu du mal à m’endormir, je pense, je lis, j’analyse tout un tas de choses, je ne veux pas ressasser mais des mots font qu’on y repense, et puis on se questionne, on sait le chemin effectué pour cacher de la tristesse au fond de soi, de la colère sans doute aussi, on met tout ça dans un coin de son coeur, de sa tête et on fait comme si. Poursuivre la lecture de « Ne pas arriver à se pardonner… »

16 choses à faire quand on ne peut pas partir en vacances.

fire-2886715_960_720.jpgLe temps des vacances est presque là (ou déjà là pour certaines personnes). Que ce soit pour une raison financière, ou bien pour toute autre raison, parfois on ne peut  pas partir en même temps que tout le monde durant l’été. Parfois on bave devant les photos des copains, ça donne envie effectivement. Mais moi je ne suis pas partie pendant des années en vacances car je n’ai pas trop de moyens, mais il ne faut pas se laisser démoraliser pour autant. J’ai toujours passé du bon temps malgré tout et voilà comment.
Poursuivre la lecture de « 16 choses à faire quand on ne peut pas partir en vacances. »

Le regard sur moi (mode, façon de vivre estime de soi etc…)

poppy-flower-4246241_960_720.jpgLongtemps, trop longtemps j’ai fait attention au regard que l’autre pouvait poser sur moi. C’est à dire que je faisais attention de toujours sortir maquillée, de toujours être bien habillée en fonction de la mode, de ne jamais sortir du cadre, de faire ce que je pensais que les autres voulaient que je sois au final. Mais je me suis rendue compte que c’était l’effet mouton et que rentrer dans le cadre, ne pas faire ce que je voulais en matière d’habillement ou de maquillage ou que sais-je encore ce n’était pas moi, ça me rendait plus malheureuse qu’autre chose.

Poursuivre la lecture de « Le regard sur moi (mode, façon de vivre estime de soi etc…) »