Est-ce qu’un jour…

love-3388626_960_720

Ça fait quelques temps que je n’avais pas fait un petit poème, que je n’avais pas fait rimer les mots entre eux. Je vais encore me donner un temps imparti et me dire que l’humeur du jour sera un sujet tout à fait acceptable pour remettre le pied à l’étrier. Allez c’est parti! Poursuivre la lecture « Est-ce qu’un jour… »

Croire

flowerpot-2756428_960_720

Croire en des jolis mots qu’on peut me dire
Sans penser qu’on puisse me mentir.
Je suis sans doute naïve
Et ça me laisse dubitative,
De voir à quel point je peux faire confiance
En toute insouciance.

Aujourd’hui est un jour un peu « down »
Où je ne suis pas la championne
Pour faire des sourires
J’ai l’impression de vraiment trop souffrir.
J’aimerais être moins ridicule
Ça ferait mieux passer la pilule.

Je n’arrive pas à faire semblant
Quand on me parle de sentiments.
Aujourd’hui faut que je parle
Car le mal avec aisance s’installe.
Faut que j’arrête de penser aux autres avant moi
Ça pourrait peut-être me faire du bien parfois.

Je ne sais pas si je vais savoir faire,
Mais je crois que j’ai assez souffert.
Je ne veux plus voir chaque petit détail
Ces choses qui me bouffent les entrailles.
Je dois être plus légère
Afin qu’on ne me ramasse pas à la petite cuillère.

J’aimerais oublier les détails, les lieux, les dates,
On me dit souvent « tu m’épates »
À tout voir, tout retenir,
Mais si on savait comme ça me fait souffrir.
Je ne fais que « me » décevoir
En l’humain je n’ai plus envie de croire.

Clap de fin

dried-flowers-1149191_960_720.jpg

Car la vie est faite de débuts et de fins, Je me suis amusée en plein milieu de nuit à faire ce petit poème, que j’aurais pu écrire quelques fois par le passé,  qui n’est pas vraiment d’actualité. Mais en fait je me suis essayée à ce petit exercice, j’ai pris un mot au hasard dans le livre que je lisais, et je me suis donnée 10 minutes pour écrire, chronomètre en main.  Je voulais trouver que des rimes avec le mot choisi. Tache remplie en 10 minutes je me suis arrêtée, j’aurais pu continuer mais  j’ai respecté les règles du jeu, je recommencerai c’est certain. C’est assez amusant au final, c’est une sorte de petit challenge que je me suis fixée. Comme chaque jour, je me donne 15 minutes à écrire que pour moi, que personne ne lira. Allez assez de blablas, je vous laisse lire ce petit texte écrit très vite au final, soyez indulgents avec moi. MERCI  Poursuivre la lecture « Clap de fin »

Mon choix est fait

umbrella-1588167_960_720.jpg

Le vie n’est faite que de routes à emprunter
Que de chemins à choisir
On a le choix  de rester
Ou bien celui de partir.

On a le choix de subir
Ou bien celui d’évoluer
On a le choix de vagir, de gémir
Ou bien celui d’affronter et de se soigner.

On le choix de dormir et voir nos rêves s’avanouir
Ou de se lever et les réaliser.
On a le choix de périr
Ou bien celui de ressusciter.

On a le choix de  se punir
Ou bien celui de s’estimer
On a le choix de  se haïr
Ou bien celui de pardonner.

On a le choix de mentir
Ou celui de dire la vérité,
Ce n’est pas le plus dur de choisir
De quel côté on veut se retrouver.

Il faut parfois juste simplement tenir
Pour ne plus subir
Pour pouvoir de nouveau chanter, danser aimer
Prendre la vie du bon côté.

L’italyonnaise

italyonnaise.jpg

Petit poème qui parle de moi, de mes origines. Je ne suis pas la pro des mots, j’essaie juste de faire travailler mon cerveau, en faisant concorder certains mots, La rime n’est pas toujours facile, mais justement c’est ça l’exercice, il faut creuser un peu ses méninges, donner un sens à des mots qui s’enchainent….  J’aime bien, alors j’essaie. Je ne sais pas si ça vous plait mais à moi oui, enfin je ne sais pas si je suis satisfaite de mes mots, mais je suis satisfaite de faire cet exercice là. Car quand j’écris un billet, ça vient plus du profond du coeur, un peu comme si mon coeur prenait possession de mes mains sans vraiment passer par le cerveau. Là c’est tout à faite autre chose, je dois « réfléchir » un peu plus pour que les mots riment.
Poursuivre la lecture « L’italyonnaise »