Mon hypersensibilité ce mal et ce bien à la fois.

autoportrait phenomene de maud.jpeg

Ceci est un billet perso, nous sommes dimanche j’écris un billet qui sera publié dans la semaine à venir… J’avais dit que j’en ferais moins mais  de temps en temps quand même… Je ne le cache pas, j’ai toujours été quelqu’un de sensible, bien plus sensible que les autres membres de la fratrie. La séparation avec mes parents étaient douloureuses, les plaisanteries de mes frères genre on t’a trouvé dans une poubelle me faisaient mal à un point même si je savais que c’était pas vrai, je me sentais bien souvent différente des autres. Mais j’ai toujours bataillé dur pour avancer, j’ai toujours voulu me préserver un minimum alors je me suis forgée une carapace et c’est ce qui m’a toujours permis d’avancer dans la vie, quoi qu’il se passait même si ce n’était jamais évident. Je gardais beaucoup pour moi, je faisais la dure devant les gens et avec mon mètre 80 depuis l’adolescence c’était plutôt facile à vrai dire, une carapace que je n’avais pas conscience d’avoir créée. Beaucoup de gens me disent inabordable, que j’impressionne. Et pourtant j’ai l’impression d’être tout l’inverse de cela. J’ai l’impression d’être une crème de chez crème, d’être hyper accessible mais non, des gens qui me connaissent depuis toujours me disent que je suis pas facile à approcher, que je suis sur la réserve… Lire la suite

Laisser faire les choses ou les affronter il faut choisir…

coucher de soleil.jpg

Vendredi j’ai vu mon psy et je sais que le chemin est encore long pour parler de guérison. J’ai comme tout une vie à panser, un long travail de guérison et de stabilisation. Demain je rencontre le nouveau psy pour savoir si l’EMDR est fait pour moi ou pas. Mon psy me dit que le stress post traumatique en général va bien pour l’EMDR mais parfois ça ne marche pas.  Lire la suite

Ces idées-là….

chain-3481377_960_720.jpgJ’ai l’impression qu’à chaque fois que je touche le bonheur du bout des doigts, mes vieux démons se déchainent et montrent leur présence. En ce moment même si les merdes se cumulent il y a des choses qui vont bien, qui m’aident à être plus sereine et puis tout à coup voilà que les démons se déchainent…. Pourquoi??? Bien souvent pour une question anodine posée, une confidence à faire.

Je me rends compte que le bonheur est encore quelque chose de tellement loin j’ai l’impression. Non en fait je vais mieux m’exprimer car ça peut être mal compris. Le bonheur est là je le touche du bout des doigts mais il y a ces choses du passé qui ne passent pas vraiment justement, comme si j’avais tout un coup pas le droit au bonheur quand j’y pense, quand je le frôle. Ce soir malgré des semaines de mieux-être en général dans l’ensemble, j’ai replongé dans les bras des vieux démons, jusqu’à me pourrir la tête…

Il faut que je m’ôte de la tête certaines idées, ces idées là qui viennent me pourrir la vie, mes jours et mes soirées, mes relations à l’autre. Je sais pourquoi je vois mon psy depuis des mois maintenant, mais j’ai cette impression qu’à chaque séance j’ouvre de plus en plus de brèches que tout est grandement ouvert et que rien ne cicatrisera jamais…. Il va falloir pourtant….  Je ne sais pas combien de temps ça prendra, mais ça prendra du temps, beaucoup de temps semble-t-il. C’est ce que je me dis voyant toutes les blessures que j’ai. Un jour je ne serai plus enchainée au passé, je vais être heureuse (même si je touche le bonheur de plus en plus en ce moment) je n’aurai plus ces idées-là….

 

 

Le pouvoir des autres sur soi…

e8985f07252173bc796008b299b1c7a3.jpg

Longtemps je me suis dit malheureuse à cause de ce qu’on me faisait « subir », que je ne voulais pas de cette vie là,  des autres, que je ne méritais pas d’être cachée durant 3 ans, que je ne méritais pas d’être seule les week-ends, fêtes, anniversaires etc…. Et puis aujourd’hui je réfléchis tout autrement.  Lire la suite

41 petits plaisirs de la vie simples et gratuits (ou presque)

joy-2483926__340.jpg

Le bonheur dans la vie est fait de plein de petits plaisirs et pas besoin de payer il y en a plein qui sont gratuits. Hier soir en recevant un sms qui m’a fait plaisir d’une personne avec qui je n’ai pas communiqué depuis longtemps,  je me suis demandé quels étaient tous ces petits plaisirs de la vie auxquels on ne fait plus vraiment attention mais qui pourtant nous procurent vraiment un sensation de bonheur/de bien être. Je me suis donc amusée à faire une liste de ces petits plaisirs qui me rendent heureuse à coup sûr. Lire la suite

Brève nocturne #2

bomboloni alla nutella.jpg

Voilà un samedi qui se termine. J’ai été pas mal occupée, malgré moins de 2h de sommeil en 2 nuits…. Mais aujourd’hui c’était samedi, j’ai dû assurer pour les enfants. J’ai fait des enfants, j’assume et même avec des nuits pourries durant toute la semaine. Faudra que je me souvienne, que je ne dois pas être contrariée avant de me coucher sinon c’est la nuit blanche assurée..

Ce matin j’ai appris le décès dans la nuit du gendarme blessé hier pendant l’acte terroriste de Trèbes dans l’Aude. Évidemment j’ai été triste, choquée, et surtout en colère contre nos autorités. Le président Emmanuel Macron qui dit que la France et les Français résistent en se relevant à chaque fois. Mais d’où nous résistons? Demandons à nos aïeuls ce que c’était de résister. Là, nous subissons! Nous sommes en guerre mais nous n’avons personne pour nous défendre j’ai l’impression. Nous sommes en guerre au sein d’un même pays et c’est tellement triste. Je n’aurais jamais pensé quand j’étais gamine  voir ça. Les gamins que nous étions étaient juifs, musulmans, catholiques, protestants, athées, hindouistes ou que sais-je encore, et nous étions des amis, point barre! On s’en foutait de la religion du copain avec qui tu partageais ton goûter, avec qui tu jouais aux billes. Aujourd’hui j’ai l’impression que tout ça a tellement changé. J’ai des amis depuis que je suis toute petite qui sont juifs d’autres musulmans et nous avons cette chance d’être restés comme quand nous étions gosses c’est à dire copains en ne s’occupant pas de la religion de chacun ça ne rentre pas dans nos critères.

Aujourd’hui mon fils Giacomo, avait un devoir à faire sur Jeanne d’Arc, du coup j’ai relu un peu la vie de la pucelle, puis je lui ai cherché quelques images afin d’illustrer son devoir. Ensuite nous avons passé un grand moment de discussion tous les 3 j’ai cette chance d’avoir des enfants avec qui je communique assez facilement. Le grand est parti se balader un peu et pendant ce temps j’ai fait un « sugo al pomodoro con ragù di carne ». En fait c’est + ou – ce que nous les français appelons la bolognaise mais c’est en fait  vachement mieux ainsi que des gnocchi maison pour le dîner. Nous nous sommes régalés! Ensuite nous avons parlé de danses folkloriques et nous avons dansé la Kalinka et le Sirtaki (enfin on a essayé), ce fut un vrai moment où nous nous avons bien ri et nous nous sommes défoulés. On ne vit pas assez de moments où tout le reste nous passe par dessus la tête. Ce fut très très agréable. Et tout un coup j’ai voulu faire des « bomboloni alla nutella » (en photo)  comme je mange en Italie (j’avais eu une envie de doughnuts quelques heures plus tôt). Et me voilà à faire ma pâte, à attendre qu’elle lève une première fois, l’abaisser et puis découper mes beignets (des petits et des plus gros) et faire lever de nouveau puis les faire frire et les remplir de Nutella et les rouler dans le sucre. On a mangé un beignet chacun. Ce fut une belle journée pour tous les 3. J’ai pris aussi le temps pour lire un peu, pas assez à mon goût mais je ne me plains pas, je prendrai du temps demain pour le faire,

Là il est tard, presque 1h du matin, il faudrait que je dorme, mais je fais mon planning repas pour la semaine afin de faire mon marché demain. N’ayant pas de véhicule je suis obligée de m’organiser au mieux pour m’éviter trop de déplacements dans la semaine. J’ai instauré de nouvelles routines le dimanche pour optimiser ma semaine au mieux et enfin avoir un peu de temps pour moi qui m’est nécessaire. Avant jamais je ne prenais de temps pour moi réellement, là je sais que j’en ai vraiment besoin que c’est devenu quasi vital.  Et si j’écris, pour être franche c’est que je suis un peu d’humeur chafouine ce soir alors il faut que je me vide la tête avant de pouvoir tenter de dormir….

Bonne nuit