En bref #172

food-2203732_1280.jpg

* 22ème jour sans plus vraiment être chez nous c’est pas tous les jours simple (et pourtant on paie un loyer et tout ce qui va avec eau, électricité, gaz avec des abonnements mensuels hors de prix)… Et je vais être honnête je suis énervée trop de merdes en même temps. J’ai vraiment besoin de penser à moi un peu… Je dois absolument voir un peu de lumière car là tout est tellement sombre en ce moment. Je cherche mais vraiment j’ai beaucoup de mal, je suis épuisée, angoissée, j’ai l’impression que rien n’avance et d’être au fond du trou…  Je veux juste retrouver un peu d’espoir là…. juste un tout petit peu… Désolée j’aurais tellement voulu commencer par du positif mais je n’y arrive pas… Je suis triste mais je dois encore me relever car je n’ai pas le choix tout simplement.. On passera Noël entre ces 4 murs et ça aussi ça me fout le bourdon, pour une fois que j’avais pris la décision de faire un joli Noël chez moi….. Poursuivre la lecture de « En bref #172 »

Et la vie continue…

bee-4274633_960_720.jpg

Aujourd’hui ça fait 11 ans que j’ai perdu mon père…. Je n’arrive plus trop à me souvenir de sa voix, je me souviens de son physique, de son sourire, mon frère Bertrand a la même façon de sourire que lui. 11 ans qu’il est parti, presque 1/4 de ma vie en gros…. J’ai l’impression qu’il est parti hier, et pourtant ça me parait à la fois si loin. Je n’avais pas les meilleures relations du monde avec mon père, beaucoup d’incompréhensions de ma part dans son comportement, dans sa façon d’agir avec ses enfants, mais il était ainsi. Mon père avait 38 ans tout juste quand je suis née, on a la même date d’anniversaire. J’ai un sacré décalage avec lui, je suis sa 6ème enfant et pourtant j’ai l’impression qu’au bout de 6 il ne savait pas plus faire avec moi qu’avec les ainés. Bref…. Poursuivre la lecture de « Et la vie continue… »

Ma douce semaine acte #5

coucher de soleil doré Lyon phenomene de maud.jpeg

Chaque lundi matin, je suis contente je me dis enfin une nouvelle semaine qui commence et chaque dimanche soir je me dis c’est pas possible le nombres de merdes dans la semaine…. (cette semaine fut une mauvaise nouvelle pour un appart, un nez cassé en cours de sport, une vitre de la voiture cassée, une gastro, la mort d’un ami et j’en passe) Alors en dressant le petit bilan, il faut aller chercher parfois loin, parfois des petites choses vraiment infimes pour se souvenir que ces petits moments de bonheur nous font continuer.
Poursuivre la lecture de « Ma douce semaine acte #5 »

Et la vie reprend ses droits…

Lyon.jpg

3ème jour depuis cette rentrée. On avait annoncé de la neige à Lyon et pour être honnête je l’espérais, puis finalement non plus de neige prévue, seulement sur les hauteurs. Dommage. On ira surement voir ce qu’il se passe plus haut dans la journée. Cette nuit n’a pas été trop mauvaise, mais pas excellente non plus, mais mieux que les nuits d’avant. Poursuivre la lecture de « Et la vie reprend ses droits… »

Entre tristesse et dégoût

vice versar pixar phenpmene de maud.jpeg

Voilà les mots sont posés, je pense que je viens de passer cette dernière année entre tristesse et dégoût. Tristesse de voir l’humain être de plus en plus individualiste et dégoût de voir comment on peut parfois se faire enfler.  Tristesse de me dire que j’ai été moi même bien stupide à faire confiance, et dégoût de ma personne qui n’a pas été à la hauteur de celle que j’aurais dû être. Poursuivre la lecture de « Entre tristesse et dégoût »

Quand je ne sais plus comment continuer…

dumbo-ride-693163_960_720.jpg

Je ne vais pas vous cacher qu’après mon dernier billet, c’est pas simple de reprendre un ton plus léger sur ce blog. Et pourtant, la vie doit continuer, au moins par respect pour ces enfants qui se battent pour vivre et qui parfois perdent le combat. J’ai le coeur lourd, comme si ces enfants faisaient partie de ma famille, alors que je ne connaissais qu’un tout petit bout de leur vie et ce parfois depuis très peu de temps au final. S’ils n’avaient pas été malades, je n’aurais sans doute jamais connu leur existence. Poursuivre la lecture de « Quand je ne sais plus comment continuer… »