Et puis parfois ça déborde…..

femme pensive
( source photo )

Il y a des jours, enfin non plutôt des soirs, des nuits où ça déborde pour 1001 raison.

Tu penses à tes enfants, tu vois ce monde dans lequel ils vont vivre, ça rend triste, ça rend triste car tu te dis ils n’auront plus jamais cette insouciance si propre à l’enfance.

Tu es triste de voir la haine reversée par des gens suite à un évènement tragique, tu ne pensais pas ces gens ainsi. (Nice)

Tu entends une parole de ton enfant et tu fais semblant de rien, mais tu comprends que lui aussi fait tout pour donner bonne figure et entendre cette parole tu sais que non en fait il n’oublie pas. Alors tu sers les poings pour ne pas qu’il te voit triste même si on m’a dit de ne pas cacher ma tristesse mais là parfois je me dis que je n’ai pas le droit de pleurer, pas devant eux. Lire la suite