Mes trucs pour lâcher prise….

telephone iphone6.jpg
(Mon iPhone avec l’application Namatata)

On a tous besoin de lâcher prise de temps à autre. Entre le mari râleur (comment ça je vois les hommes comme des râleurs?), le collègue toujours insatisfait qui ne fait que reporter la faute sur les autres mais jamais sur lui, les enfants qui s’aiment autant qu’ils se déchirent dès qu’on passe le pas de la porte le soir, le chat qui a renversé la belle plante offerte par le mari râleur et en plus il s’est amusé à mettre la terre partout  (pas le mari râleur mais le chat, je ne vais quand même pas tout mettre sur sa tête à ce pauvre homme!), du boulot à gogo, le manque de sommeil à cause du mari râleur ET ronfleur, les gamins ronfleurs, râleurs et tousseurs!  Parfois il y a  le surmenage infligé par un rythme de vie qui va aussi vite qu’une Porsche (toi tu peux rire que j’ai pas mis Ferrari mais Porsche vas-y!) mais aussi tous les à côtés….  Non cet article n’est pas du tout avec une pointe de misandrie dedans, on sait bien que nous les femmes nous sommes parfaites? Qui ose dire le contraire? Bon trêve de plaisanterie, voici quelques petits trucs qui m’aident à lâcher prise quand ça déborde un peu (beaucoup) trop. Lire la suite de « Mes trucs pour lâcher prise…. »

Publicités

10 étapes pour prendre soin de moi.

yoga

Prendre soin de moi est essentiel pour que je puisse prendre soin des miens. Et puis prendre soin de moi, est avant tout essentiel pour moi. Voici quelques petites étapes pour prendre soin de moi. Lire la suite de « 10 étapes pour prendre soin de moi. »

En bref #99

img_7152

* Je ne t’ai par parlé de ma journée à Walibi, crevante mais tellement chouette….. Je raconterai ça bientôt…

* Des amis italiens à Lyon dont mon Marco, des nouvelles rencontres italiennes, c’est ce qu’il me fallait là…. Besoin de me ressourcer avec le peu que j’ai…. Puis cet Euro 2016 me permet de faire découvrir un peu plus le foot à mon Onze Ans….  J’attends lundi soir avec impatience. Forza Italia. Lire la suite de « En bref #99 »

Mon cocooning à moi

infusion

Le cocooning, coconnage ou coucounage1 est un terme inventé en 19872 par la consultante en marketing et prévisionniste de tendances autoproclamée Faith Popcorn3 pour prédire les tendances de la décennie à venir. Elle désigne l’attitude consistant à se trouver si bien chez soi qu’on n’est guère poussé à en sortir excepté pour les nécessités vitales. L’idée est assez proche de ce que l’on nomme en français plus classique un comportement « casanier » (de casa, « maison »). Merci Wikipédia.  Lire la suite de « Mon cocooning à moi »

Depuis 1 an ou presque

1 an
( photo du 1er anniversaire de mon fils, il y a quelques années déjà, cette bougie illustrait très bien ce billet )

Arrive d’ici 3 jours une date qui a été un jour triste pour moi l’an dernier… Ce billet je l’écris volontairement un autre jour (aujourd’hui donc, 3 jours avant cet « anniversaire » ), exprès comme disent les enfants….

Néanmoins depuis 1 an:

– J’ai fait du ménage dans mes contacts car voir à quel point certaines personnes peuvent être hypocrites parfois, je n’arrive pas à comprendre pourquoi dire du mal de l’ex 1001 fois et lui lécher les bottes sur les réseaux sociaux, ce qui me rassure c’est que certaines de ces personnes ne le font pas qu’avec nous…. Ça doit être leur méthode de fonctionner.
– J’ai appris que je pouvais dissocier mon coeur de mon corps et que ce corps peut m’être totalement étranger désormais parfois.
– J’ai appris à quel point j’avais pu aimer (et là je suis un peu maso).
– J’apprends à jouer au poker tout doucement à mon rythme
– J’ai fait de nouvelles rencontres mais aujourd’hui ne plus me confier comme j’ai pu le faire il y a un peu plus de 4 ans, je ne l’ai fait qu’avec une personne et ne souhaite plus le faire, désormais je déteste skype, le téléphone.
– Je suis encore plus fière de mes enfants qu’avant.
– J’ai appris ce qu’abandon voulait dire, je n’avais jamais rien ressenti de tel avant, chercher la force en moi de survivre à cet abandon.
– J’ai appris à me connaître d’avantage, j’ai fait du yoga, je marche 10 000 pas par jour depuis quelques mois, je lis encore plus et je m’ouvre à de nouvelles lectures.
– J’ai appris ce qu’est la solitude, de passer des soirées seule une fois les enfants couchés, ne pas chercher de contact avec quelqu’un absolument et j’ai parfois beaucoup pleuré.
– J’ai aussi compris que la vraie amitié, celle où on ne juge pas, celle où on ne veut pas son ami que pour soi, celle où on ne souhaite que le bonheur de son ami existe peu finalement. Sinon si tu préfères ton bonheur personnel, à celui de ton ami qui est bien avec quelqu’un c’est pas de l’amitié.
– Je ne mange presque plus de viande depuis quelques mois, au début pour une question financière et se rendre compte que je n’aime plus énormément ça.
– J’ai appris à serrer les dents et ne plus rien dire quand j’ai trop mal ( et je peux dire que depuis 1 an, j’ai eu parfois bien mal).
– J’ai réappris à me confronter à la foule (la fête des lumières et être dans la foule serrée comme une sardine a été un super bon exercice), à prendre le métro, à être seule dans des endroits inconnus. Ne plus être prise par des crises de panique c’est top.
– J’ai reçu une belle orchidée, de jolis bouquets, les amis les vrais savent me faire plaisir en me surprenant.
– J’ai découvert plein de nouveaux blogs, et se dire que la blogosphère est belle et j’ai aussi rencontré plein de nouvelles personnes via ce moyen là.
– J’ai reçu un beau charm pandora, du Canada par un de mes abonnés Instagram.
– J’ai été invitée à plein de belles opérations.
– J’ai été publiée à différents endroits.
– Je sais qui je suis encore plus qu’avant, je sais ce que je veux, je sais ce que je suis capable de supporter, et ce que je ne veux plus aussi.
– J’ai pleuré lors de l’obtention du bac avec mention de ma fille.
– J’ai repoussé beaucoup de mes limites, de mes angoisses, de mes peurs.
– J’ai appris à aller dans ma propre direction, sans me soucier de l’avis des gens.
– J’ai mangé dans le cadre du boulot et/ou du blog dans des endroits très sympathiques et rencontré des chefs très sympathiques.
– Je fais des projets que pour moi, et certain pour mes enfants et moi.
– Je me débarrasse de beaucoup de choses, et surtout ce n’est pas FINI.
– Je fais des listes pour beaucoup de choses, rêves, choses à faire, livres à lire, courses, restos à tester, films à voir…
– J’ai créé un nouveau blog.
– J’ai organisé les 18 ans de ma princesse et j’ai survécu à son entrée à la fac. 🙂
– Je sais aujourd’hui qu’un an passe lentement, et que je ne serai plus jamais la même.

J’ai fait beaucoup de choses depuis 1 an, j’ai supporté aussi, endossé ma part de responsabilité, j’ai reconnu mes torts, j’ai réfléchi, beaucoup pensé, et énormément pansé. Le temps m’est nécessaire, Rome ne s’est pas fait en un jour.