Mes lectures du mois dernier

Ce que j’ai lu le mois dernier #1

lectures janvier 2020 phenomene de maud

Comme promis, chaque mois je vais faire un petit récapitulatif de mes lectures du mois précédent, ça sera plus simple que de faire des billets n’importe comment, n’importe quand… C’est parti, je vous présente mes lectures du mois dernier sans plus attendre car nous sommes quand même fin février et ce sont les lectures de janvier, je reviens vite avec mes lectures de ce mois presque fini. Aimez-vous mes billets lectures? Je continue?

Petits contes de printemps de Sôseki – aux éditions Piquier Poche

Résumé: Sôseki écrivit pour un journal le feuilleton de ses Petits contes de printemps en 1909. Au mois de mai de la même année paraissait Sanshirô. Sôseki est alors âgé de quarante-trois ans. Le titre même qu’il donne à ces très courts textes, fragments de journal intime entre un 1er janvier et un 12 mars, donne au lecteur une idée de l’ensemble du recueil même si la tonalité de chacun est différente, tantôt intime et familière, tantôt d’une drôlerie délicate, étrange, ou encore empreinte de nostalgie : Jour de l’an, Le brasero, L’odeur du passé, La tombe du chat, Brouillard… Il donne à voir le temps qui passe, la douceur d’un soir de neige ou la beauté des flammes. Une façon de lire l’impermanence des choses.
Sôseki mettait en garde son lecteur dans un livre plus tardif, À travers la vitre :  » Je vais aborder des sujets si ténus que je dois bien être le seul à m’y intéresser.  »

Mon avis: J’ai découvert cet auteur japonais que je ne connaissais pas du tout la littérature venue d’Asie, à part un livre lu il y a quelques temps. Mais là, ma libraire en avait tellement en avant dans sa boutique à l’occasion du nouvel an chinois que j’en ai pris quelques uns afin de découvrir d’autres choses.  Pour être honnête, j’ai trouvé ce livre très doux, les différents récits sont très détaillés comme si elle décrivait des tableaux, on s’imagine aisément dans ce que l’auteur décrit. Je trouve cette écriture pleine de délicatesse, j’ai beaucoup aimé et ressenti différentes émotions en le lisant. De plus,  le format de ces petits récits est très appréciable.

Otages de Nina Bouraoui – aux éditions JC Lattès

Résumé: Je m’appelle Sylvie Meyer. J’ai 53 ans. Je suis mère de deux enfants. Je suis séparée de mon mari depuis un an. Je travaille à la Cagex, une entreprise de caoutchouc. Je dirige la section des ajustements. Je n’ai aucun antécédent judiciaire. »
Sylvie est une femme banale, modeste, ponctuelle, solide, bonne camarade, une femme simple, sur qui on peut compter. Lorsque son mari l’a quittée, elle n’a rien dit, elle n’a pas pleuré, elle a essayé de faire comme si tout allait bien, d’élever ses fils, d’occuper sa place dans ce lit devenu trop grand pour elle.
Lorsque son patron lui a demandé de faire des heures supplémentaires, de surveiller les autres salariés, elle n’a pas protesté : elle a agi comme les autres l’espéraient. Jusqu’à ce matin de novembre où cette violence du monde, des autres, sa solitude, l’injustice se sont imposées à elle. En une nuit, elle détruit tout. Ce qu’elle fait est condamnable, passable de poursuite, d’un emprisonnement mais le temps de cette révolte Sylvie se sent vivante. Elle renaît.
Un portrait de femme magnifique, bouleversant : chaque douleur et chaque mot de Sylvie deviennent les nôtres et font écho à notre vie, à notre part de pardon, à nos espoirs de liberté et de paix.

Mon avis: Femme otage d’une vie, on peut aisément imaginer ce que vit l’héroïne, Une vie réglée, un boulot, des enfants, un mari…. La vie est violente, nous sommes tous un peu otage, c’est un peu un appel au secours, un cri contre la violence de la vie, de la société, du travail, des hommes envers les femmes jusqu’au jour où elle franchit la ligne rouge… Une écriture fluide, un récit poignant d’une femme auquel tant de femmes peuvent s’identifier.

 

 

 

3 réflexions au sujet de “Ce que j’ai lu le mois dernier #1”

  1. J’adore découvrir de nouvelles lectures donc oui continue à partager Maud!
    La littérature japonaise est riche et très élégante – je ne connaissais pas avant de trouver quelques livres dans la boite à livres.

    Belle journée!

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.