Billets d'humeur/ Billets d'humour/ Billet d'amour

Savoir s’ennuyer

great-masterwort-4754214_1280

On dit que l’ennui est essentiel dans la vie, il faut savoir s’ennuyer. Sauf que moi je ne sais pas faire, l’ennui m’angoisse. Je ne sais pas rien faire, il faut que je sois toujours en activité, en train de faire quelque chose. Depuis que j’ai eu mon accident il y a 2 ans 1/2 presque  je crois que l’ennui m’angoisse encore plus.

Alors comme c’est un cercle vicieux, lorsque je sens le vide, c’est à dire rien à faire, il faut que je m’occupe absolument. Quand j’ai été hospitalisée, c’était un peu ce que me reprochaient les médecins que je ne savais pas m’arrêter, il est vrai que je ne savais (sais) pas me poser 5 minutes, toujours en activité même dans un lieu fait pour me ressourcer, me reposer, me soigner.  L’ennui permet de se retrouver, de faire une vraie introspection ce qui devrait être bénéfique. Mais j’ai peur de trop fouiller dans mes pensées, peur de trop souffrir, peur de me remémorer tout ce que je souhaite occulter, des douleurs qui me pourrissent la vie encore aujourd’hui alors je m’active. Alors même en hôpital de jour, je faisais des jeux de société, j’écrivais, j’allais mettre la table, j’ai cuisiné, je n’arrivais pas à me reposer et je dois le faire m’a dit le médecin.

On m’a souvent reproché de ne pas arriver à me poser, à ne pas arriver à rester inactive un moment, mais je suis comme ça depuis tellement d’années, le vide m’angoisse. J’ai été une fille solitaire mais une solitaire hyper-active pour ne pas sentir ce vide d’être seule ou ne pas sentir l’ennui. On dit que l’ennui favorise la créativité je suis assez d’accord mais la créativité je l’ai sans attendre de m’ennuyer, j’ai mon cerveau qui ne cesse d’imaginer des choses à écrire, faire de mes mains, je n’ai pas assez d’une vie pour tout faire.

Alors oui il faudrait que j’arrive à accepter le temps qui passe sans que je ne fasse rien, il le faudrait, il faudrait que j’arrive à me poser là, accepter de ressentir des émotions qui ne font pas spécialement du bien. Mais là tout de suite je ne m’en sens pas le courage, je m’occupe, j’écris, je crée, je fais tellement de choses pour ne pas m’ennuyer et c’est encore moins simple puisque je ne suis pas chez moi, mais honnêtement je ne le vis pas mal, je crains que ça soit mon mode de fonctionner encore pour un moment. Et vous, quel rapport avez-vous avec l’ennui? Acceptez vous de vous ennuyer?

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.