Ici et maintenant…

fleur

Combien sommes nous à remettre les choses à plus tard? On dit souvent quand j’aurais plus d’argent, quand les enfants seront grands, quand je serai en vacances, quand … On a tous de milliers de bonnes raisons à remettre les choses à plus tard et moi la première…. Sauf que… Je m’en rends compte plus on remet les choses à plus tard, moins on les fait j’ai l’impression. Et puis demain est tellement incertain que je n’ai plus envie de perdre du temps à remettre les choses à plus tard et à me prendre la tête pour des choses ou des gens qui n’en valent pas la peine.

Je fais partie de ces personnes qui aiment faire des projets mais en faisant ces projets je me rends compte que j’en réalise très peu au final, car il y a toujours de nouvelles contraintes qui s’ajoutent. Je réalise aussi que je me suis trop attachée à du passé qui n’avait plus lieu d’être que je m’attachais à des personnes qui une fois une amitié/une histoire d’amour terminée me rayaient de leur vie car c’est comme ça aujourd’hui, c’est le mode de fonctionner de la plupart des gens et je suis tellement à 1000 lieues d’agir ainsi. Mais avec le temps j’ai pris du recul, les séparations sont toujours douloureuses mais j’accepte, je prends du recul. Comme prévoir des choses à long terme avec des gens (ou même sans d’ailleurs) on ne sait pas si demain on sera encore en vie, on sera encore dans cet endroit là, ou bien même si on aura toujours les mêmes personnes pour nous entourer.

C’est pour cela que j’ai des envies, souvent beaucoup, mais souvent très simples pour ne pas être frustrée de ne pas les réaliser celles qui demandent trop de plein de choses. J’ai envie de voir une amie, je l’appelle pas quand j’aurais plus de temps, pas quand j’aurais pas les enfants, pas quand j’aurais plus d’argent pour me faire une sortie, pas quand, non je le fais maintenant et si ça se fait tant mieux sinon j’aurais essayé. J’ai moins de regrets de cette façon. Depuis des années avec la maladie de mon fils, la mienne et depuis ce stress post traumatique (pas guéri encore hein) j’ai tellement mis de choses de côté, j’ai envie de croquer la vie par les deux côtés, j’ai plus envie de ressasser ce qui me fait tant de mal, on ne peut pas refaire le passé de toutes façons, on peut juste apprendre à vivre avec, alors il le faut.

Je sais à quel point où une relation dans laquelle on s’investit peut être éphémère malgré tout un tas de promesses, un matin on peut se réveiller alors que tout allait bien la vieille et par je ne sais quel foutu hasard, quelle malédiction on décide que tout est fini, la nuit porte conseil on dit mais parfois une nuit ravage tout sur son passage. Alors oui ça fait mal, on se remet en question, on essaie de rattraper l’irrattrapable, et voilà des mois à se morfondre, à faire le deuil d’une relation. Mais punaise je me dis j’ai tellement perdu de temps à me morfondre sur des histoires finies car je suis sans doute trop vraie trop entière, trop respectueuse et que pas tout le monde n’est comme moi. Oui j’ai perdu des mois en pleurant, en faisant que survivre. Il y a  ce dont je suis consciente et ce dont mon inconscient a du mal encore à se libérer, lui il lui faut du temps, il faut que je reforme une certaine carapace, que mon inconscient se libère de 1001 choses.

J’ai décidé de faire du tri depuis des mois, j’ai fini d’appeler des gens qui n’appellent jamais j’ai fini de dire oui pour des services sans arrêt à des gens qui ne rendent jamais un service, j’ai décidé de m’entourer de bonnes personnes, de respirer à plein poumons, de rire aux éclats, de faire ce que j’aime tout en respectant beaucoup ceux qui sont autour de moi.  Je sais que la vie est fragile, qu’elle peut s’arrêter du jour au lendemain. C’est pourquoi j’ai décidé de vivre ma vie pleinement, d’aimer encore, de jouir de la vie plus que jamais même si j’ai encore des tas de peurs, de phobies je m’en accommode autant que je peux,  car c’est ici que je vis et maintenant….

 

 


5 réflexions sur “Ici et maintenant…

  1. Merci pour cet article, je n’aurais pas mieux expliqué cet instant T. Reste à l’appliquer au quotidien entre deux singes hurleurs et un papa fox. J’apprécie ta prose bienveillante, et m’en inspire🤗. Bien à toi. Une maman sensible qui se lance dans l’écriture. Stéphanie https://bonjourlafamille.blogspot.com

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s