Les états d’esprit du vendredi #22

Début vendredi 28 août 19:06

Fatigue : Pas beaucoup dormi depuis quelques nuits encore moins que d’habitude alors bon….
Humeur : Je vacille un peu
Estomac :  J’ai faim!!!
Cond. phys. :  Bonne
Esprit :  Axé sur la rentrée scolaire, mais suis contente de pouvoir bloguer de nouveau aussi…..
Boulot : Une semaine sans ordi, donc du retard à rattraper
Reste :  Quelques trucs à préparer pour la fête de ce soir.
Penser à :  Ne plus penser…. :-)  Lire la suite

En bref #89

 
* Pas d’état d’esprit du vendredi cette semaine…. Mon ordinateur est en réparation…..

* Beaucoup de livres lus cette semaine…. 

* Plus beaucoup de jours de vacances pour les enfants et l’année recommencera sur les chapeaux de roue. 

* Une très belle journée avec une balade au parc de Miribel jonage tout près de Lyon. 

* Envie de cinéma, de mer, de montagne …… 

* Au marché ca sentait la rentrée , premières courges, raisins etc….  Envie de faire des provisions de ratatouille pour tout l’hiver, faut que je vide un peu le congélateur…. 

* Une belle semaine qui arrive….. Elle est très prometteuse …. 

♡ 51 bonheurs (presque) gratuits ♡

51 bonheurs presque gratuits
Il y a quelques mois, j’avais vu ce billet chez Anne-Laure, qui elle même l’avait fait depuis ce (très joli) blog. J’ai décidé de faire ce petit « exercice » à mon tour. Amarite avait mis 51, j’aurais pu prendre le 44 comme Anne-Laure. Bon j’ai choisi 51 comme Amarite ….. 51 ça peut paraître beaucoup, on verra à la fin de mon billet si, j’ai trouvé cela long à faire, si c’était difficile de trouver 51 bonheurs presque gratuits.

1/ Regarder le lever de soleil durant mes insomnies
2/ Avoir des bisous de mes enfants
3/ Recevoir des cartes postales
4/ Retrouver des photos éparpillées à gauche ou à droite (surtout celles avec des gens disparus) ou des petits mots
5/ Préparer mon voyage à Amsterdam Lire la suite

Birkenstock les chaussures allemandes de qualité de mes étés

birkenstock 1

Je me souviens quand j’étais ado, on ne voyait que des allemans porter des Birkenstock avec un façon bien particulière, c’est à dire qu’ils mettaient leurs sandales avec des chaussettes qui remontaient au 3+4 du mollet. Alors c’est vrai que de cette façon la Birkenstock ne donnait pas envie d’être chaussée. Puis il y a une dizaine d’année, enceinte de mon second enfant, j’ai essayé une paire car je me suis dit elles sont quand même sacrément bien faites,renfort sous la voute plantaire. Et comme moi j’ai un pied creusé un peu en excessif, il me faut des chaussure pas trop plates  pour marcher longtemps sinon au niveau des ligaments ça tire et ça fait très mal. Et donc cet été là, j’ai essayé et depuis les Birkenstock sont devenues mes chaussures de l’été. Lire la suite

Le temps est assassin……

horloge
( Crédit Photo )

« Avec le temps, avec le temps, va tout s’en va, on oublie le visage et l’on oublie la voix, le coeur quand ça bat plus, c’est pas la peine d’aller chercher plus loin faut laisser faire et c’est très bien…. » Avec le temps de Léo Ferre

1001 fois je me suis réveillée , en venant de rêver de mon père, mes grands-parents, ou d’autres personnes que je ne vois plus (à cause de la distance, un décès etc…). Dans mes rêves les visages sont de plus en plus flous, les voix de plus en plus comme « calfeutrées »….

Si je n’ai pas de photos, j’ai l’impression de ne plus arriver à me souvenir des visages des gens, pareil pour la voix, si je n’ai pas un message d’eux, une vidéo avec eux, la voie je l’oublie…

Je  me souviens parfois de l’intonation que prenait mon père pour me dire quelque chose comme ce « salut » que LUI disait aussi de la même façon. À chaque fois ça me faisait bondir, sa façon de me dire SALUT était semblable à celle de mon pèren je lui ai dit plusieurs fois.  Mais de là à me souvenir de la voix de chacun exactement, je n’y arrive pas. C’est comme si je m’éloignais un peu plus d’eux chaque jour. Par contre je suis sure que si j’entends leur voix sur un message ou dans une vidéo en fermant les yeux je peux dire qui c’est. C’est un peu comme une piqûre de rappel. Je me souviens de la voix douce de mon amie Tiziana, enfin en gros car son timbre de voix exact je ne m’en souviens pas, alors que quand j’entendais sa fille après son décès je disais   » tu as le voix de ta maman »…..

C’est marrant si je ferme les yeux, là je peux me souvenir en gros des visages, mais je n’arrive plus à détailler comme avant, mais par contre je me souviens du parfum de ma grand-mère, de la douceur de sa peau du visage, mais aussi de ses mains abimées par le travail.

Le temps est assassin car il nous fait oublier des détails visuels, mais pour ma part les détails olfactifs par exemple ou le toucher restent presque intacts. Et puis le temps est assassin, mais pas avec tout, l’amour parfois reste intact alors qu’on aimerait le voir mourir rapidement.