Ne plus s’attacher, mais aimer plus que jamais.

closeup-3153883_960_720.jpg

Il y a 2 ans presque, je me faisais opérer, 4 jours après celui que j’aimais d’une force inouïe me quittait. Il a fallu plus d’un an pour que nous arrêtions vraiment cette relation. J’avais mal, je voulais le garder pour moi et puis un jour je lui ai envoyé un mail en lui disant que je lui souhaitais tout le bonheur du monde et peu importe où, avec qui c’était je crois ma dernière preuve d’amour pour lui. Aujourd’hui je l’espère heureux sincèrement, voilà 10 mois que nous nous sommes plus vus, que je n’ai plus de nouvelles du tout, comme s’il avait disparu de la surface de la terre. Je ne dis pas que ça ne me fait pas encore mal parfois (même souvent), je me demande surtout ce qu’il devient, s’il va bien, mais je sais que s’il a fait ce choix c’est qu’il est heureux ainsi et je ne peux pas lui en vouloir.

J’ai compris avec le temps qu’on appartient à personne. Je suis en plein travail sur moi, pour me défaire de toutes ces idées là, tu es ma femme/mère/fille/amie tu dois faire ce que je veux (voilà à quoi j’étais réduite, à quelle paroles je me soumettais. Je ne veux plus me soumettre à qui que ce soit,  je suis libre comme je laisse libre les autres. J’ai eu ce souci d’avoir le sentiment que l’attachement était que d’un côté et ça m’a tué, ça m’a fait mal super mal même, j’ai été dominée dans le sens où parce qu’on savait que j’aimais la personne on m’a demandé tout un tas de chose que je n’aurais pas dû accepter, je suis allée à l’encontre de ce que je voulais au final, mais j’étais trop sous l’emprise des personnes, j’étais dominée par la peur d’être abandonnée sauf que j’avais tout faux. Les personnes qui quittent ma vie, c’est qu’elles n’ont plus rien à y faire en fait et ça me donne de belles leçons.

Je sais que la vie sur terre n’est pas éternelle, que les amours comme les amis partent un jour, parfois il y a de l’amour mais ça ne suffit pas toujours pour faire durer une relation peu importe la nature. (amitié, amour). J’ai appris que la liberté de soi, la liberté de l’autre est la plus belle preuve d’amour. On ne peut attacher quelqu’un pour qu’il reste avec nous, on ne peut que le laisser libre de rester avec nous.J’ai trop appris que l’attachement fait mal, car on espère je crois toujours plus, l’attachement c’est le mal car il fait peur et la peur c’est l’ennemi de la confiance.

J’apprends à laisser partir les gens de ma vie, autrefois si je « perdais » quelqu’un j’étais très malheureuse, blessée dans mon for intérieur. Or aujourd’hui j’ai appris que personne ne m’appartient, j’ai appris que je n’appartiens à personne. J’ai appris qu’un amoureux, un ami/une amie ne m’appartient pas, ni même mes enfants et que je n’appartiens pas à un amoureux ou un/une ami/amie que je n’appartiens pas à mes enfants ni à mes parents ou qui que ce soit.

J’ai appris que la plus belle preuve d’amour qu’on puisse faire à quelqu’un c’est d’être là, de le laisser libre de rester ou partir, de le laisser libre de ses propres choix. J’ai pas envie de contrôler la vie de l’autre, je ne souhaite pas qu’on contrôle ma vie non plus. Je me dis que si quelqu’un m’aime on fera notre chemin ensemble, on sera un peu comme deux a(i)mants mais qu’on ne sera pas enchainé l’un à l’autre. Quoi de plus tue l’amour que d’enchainer ou d’être enchainé(e) à quelqu’un? Quelle plus belle preuve d’amour que d’offrir le choix à l’autre de rester à nos côtés, d’être libre tout simplement?

La liberté ou le non-attachement, vous appellerez ça comme vous voulez, ce n’est pas un manque de respect, bien au contraire. C’est l’attachement le manque de confiance en l’autre qui sont pour moi un manque de respect  L’amour comme l’amitié doivent se nourrir de confiance, de sérénité et de liberté et c’est ce dont à quoi j’aspire aujourd’hui. Laisser libre l’autre de m’aimer pour une durée X qui peut durer quelques minutes à toute une vie, mais me laisser le choix aussi de partir quand je ne suis pas/plus heureuse. J’ai mis très longtemps à faire ce chemin, je crois que j’ai trouvé le vrai chemin d’amour, le chemin de la liberté et du respect des choix  de l’autre et de mes propres choix.

 

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Amour et liberté vont de pair en effet Maud. Quand on le comprend, nos relations deviennent plus justes, plus authentiques. Personne ne nous appartient en effet et nous n’appartenons à personne.

    J'aime

  2. Très juste Maud, c’est aussi un travail sur moi que je fais, le détachement dans l’amour.

    J'aime

  3. Angie dit :

    Merci Maud pour ces paroles très juste

    J'aime

  4. DorOthée84 dit :

    Oh oui l’attachement est destructeur, j’ai connu ça, rien de pire….alors j’y travaille également. Bonne journée.

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s