Le présent c’est tout ce que j’ai…

pancakes-2020863_960_720.jpg

Il faut que j’arrive à digérer ce passé trop douloureux, ces maux et ces mots qui viennent me hanter dans le moment le plus sombre de mes nuits. Je déteste dormir, je déteste que mon inconscient me fasse revoir des personnes du passé, que je me réveille en pleurs. je déteste ne pas pouvoir contrôler ce que je pense puisque mon inconscient pense à ma place les nuits. Je déteste revoir cet amour perdu au coin d’une rue et sentir que mes larmes coulent seules sans que je n’ai rien pu prévoir, vu venir. Je déteste tout ce qui me rattache au passé, je déteste tellement ce passé.

Et puis j’ai tellement peur de l’avenir, je ne veux pas savoir combien de temps je vais encore souffrir combien de temps ma vie sera guidée par ces souffrances qui viennent du passé et dont je n’arrive pas encore à me débarrasser. Parfois j’aimerais qu’on me tape dans le dos comme quand on tousse trop fort pour faire sortir tout ce mal que j’ai en moi, qu’on l’expulse d’un seul et grand coup, moi qui n’ai jamais eu aucune patience avec moi même. Cette souffrance me hante, cette souffrance me fait crever à petit feu, cette souffrance me fait trop couler les larmes, me fait devenir asociale et méfiante envers l’être humain. Je me replie de plus en plus sur moi, je vis bien avec mes plantes, mes chats et les enfants ont cette vie d’enfants entre école, devoirs, rires, coups de colère, copains, chamailleries et j’en passe. Moi je n’ai plus vraiment de vie, je m’efforce d’être normale quand ils sont là, mais je ne suis plus vraiment celle que j’étais. Je me renferme dans mon jardinage, dans mes lectures, quand je noircis les pages d’un cahier. Je n’ai plus envie d’avoir mal à cause d’un humain alors je me renferme, je n’arrive plus vraiment à faire confiance à cause de ce fichu passé, alors je ne vais plus vers l’humain, mes seuls contacts sont des sms échangés, même entendre la voix des gens ça me saoule. Je n’aime pas le téléphone. Je le garde pour une urgence pour envoyer un sms de temps en temps mais je ne téléphone plus depuis des lustres.

Aujourd’hui c’est un coup de moins bien, où je mets un coup de pied dans la fourmilière, où je fais tout éclater encore pour me relever de cette tristesse qui me hante à cause de ce fichu passé. Aujourd’hui je ne fais pas de projets je n’y arrive pas, je n’y arrive plus, j’essaie de guérir du passé, j’essaie d’alléger mon coeur au fil des séances avec mon psy, parfois je crois que j’avance, parfois il me semble que je fais un grand bond en arrière. Parfois il me faudrait aller vers les autres, parfois je me dis que les autres font trop de mal quand tu leur donnes de l’amitié, de l’amour alors je me renferme encore et encore. Et pourtant je me mets à rêver que quelqu’un me prenne dans ses bras, qu’il essuie mes larmes qui coulent trop souvent, qu’il me protège, qu’il me fasse voir que la vie c’est pas que des mensonges et de la souffrance.  Je me mets à rêver que ces maux passeront, je me mets à rêver que ce cauchemar dans lequel je me suis fourrée va se terminer.  Parfois j’aimerais être amnésique, parfois je ne voudrais pas penser à demain et aux jours suivants car au final le présent c’est tout ce que j’ai.

*Désolée j’avais besoin de lâcher tout ça…

 

Publicités

7 réflexions sur “Le présent c’est tout ce que j’ai…

  1. Comme je te comprends…..Moi aussi j’aimerais évacuer ce passé définitivement. Et quand je pense aller mieux (même si oui effectivement je vais mieux et de mieux en mieux je pense mais le travail n’est pas fini) mon passé vient hanter mes nuits et au réveil je fulmine, je suis triste, et j’en ai marre…..Je veux que ce passé me foute la paix une bonne fois pour toute….Alors je prends mon mal en patience….Je me suis beaucoup renfermée sur moi à une période mais maintenant c’est plutôt le contraire, rester chez moi trop longtemps m’insupporte, j’ai besoin de voir mes amis, un groupe de parents solos comme moi, un groupe d’amis rencontrés dans un groupe de parents solos sur facebook, ça m’a aidé et j’avance tout doucement…..Ce passé me bloque, j’ai peur de tomber amoureuse alors je freine sans cesse quand je suis bien avec un homme, voire même je le quitte et j’en souffre….parce que j’ai peur, j’ai une sale image des hommes, ces hommes qui m’ont fait tant de mal, un en particulier (je dis toujours : « il m’a brisé », « il a brisé mes rêves de « petites » filles »)…Je ne suis plus la même maintenant…..Bref j’ai des blocages….
    Je crois que l’on doit être patiente malgré nous….Et se réfugier dans ce qui nous apporte du bien-être est la meilleure des solutions je pense. Le temps va faire les choses. C’est vrai que ça paraît très long mais c’est pour mieux guérir je pense et un jour ça ira, j’en suis convaincue.
    Courage Maud. Bisous

    J'aime

  2. Je suis en pensées de tout cœur avec toi Maud, même si je suis loin, qu’on ne se connait pas et que je connais finalement pas grand chose de ta vie. Mais je compatis sincèrement et te souhaite te revoir un jour la lumière… Bisous

    J'aime

  3. Oh comme je te comprends trop bien…..
    Je m’éloigne je m’enferme des autres (hors travail)j’ai l’impression que j’emmerde les gens avec ma fille….mais cette nouvelle épreuve (l’épilepsie ) c’est difficile pour moi….en plus on commence les démarche pour son futur professionnels ou pas….. ça m’angoisse. …
    Enfin bref….. courage ça sera long mais on y arrivera….
    Je pense toujours fort à toi et les enfants….
    Gros bisous

    J'aime

  4. Il faut vivre au present en pensant au futur…..
    Fais du sport, individuel (velo, natation, marche, course…). Il faut libérer l’adrénaline et endormorphines. Ca te fera du bien pour passer des nuits un peu moins agitées.
    Eviter d’être trop emphatique avec son entourage, rester proche de ceux que l’on aime et…. de la nature et animaux qui eux ne trichent pas.
    Courage Maud

    J'aime

Ajoutez votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s